Jeudi 29 septembre 2016









INTERNATIONAL

Le Mexique face à une surenchère de violence macabre des cartels

Quarante-neuf cadavres mutilés ont été trouvés dimanche 13 mai au bord d'une route du nord du Mexique, près de la zone métropolitaine de Monterrey.


49 corps - 43 hommes et 6 femmes - aux têtes et mains coupées, ont été trouvés, dans la boue et la poussière, au bord d'une autoroute reliant Monterrey, capitale de l'Etat septentrional du Nuevo Leon, à la frontière avec le Texas, relate le Houston Chronicle. Le procureur général de l'Etat, Adrian de la Garza, a déclaré que les victimes pourraient être des migrants d'Amérique centrale, même si certains tatouages de la "Muerte Santa", le saint de la mort mexicain, retrouvés sur les corps, laissent à penser qu'il ne s'agissait pas forcément seulement de civils, explique le New York Times. D'après les indices retrouvés sur place, et notamment un message revendiquant le massacre, cet "acte d'une totale barbarie" - selon un responsable local cité par le Washington Post - serait à mettre au compte du cartel des Zetas, sans doute le plus violent du pays. Longue liste macabre L'acte, si sanglant qu'il soit, n'est en réalité que le dernier d'une longue liste macabre, rappelle le quotidien américain. Le 9 mai, 18 corps démembrés avaient ainsi été retrouvés dans la seconde ville du pays, Guadalajara. Quatre jours plus tôt, c'étaient les corps de 23 personnes qui avaient été pour certains pendus à un pont et pour d'autres décapités et jetés près de l'hôtel de ville de Nuevo Laredo, à la frontière avec les Etats-Unis. Les 12 et 17 avril, les autorités avaient encore découvert 21 autres cadavres mutilés dans cette même ville ainsi que dans la cité portuaire de Lazaro Cardenas











AUTEUR

Réagir à cet article

Les commentaires sont modérés

Chaque contribution postée est soumise à modération. Vous pouvez alerter l'équipe du Nouvelliste, d'une contribution qui vous semble ne pas respecter notre charte en cliquant sur le bouton << Voter contre >>, présent sous chaque commentaire. Notre équipe sera automatiquement prévenue et fera le nécessaire.

La charte de moderation












Haut de la page