Soyons solidaires

Idées & Opinions - Kern E. JEAN-FRANCOIS « S’apitoyer sur le malheur de ses amis est bien, mais leur venir en aide est mieux. » Haïti, ce pays que nous aimons tous charnellement, est présentement devant le Rubicon. À ce tournant tragique de son évolution, il s’avère d’une urgente et impérieuse nécessité pour ses fils de transcender et de s’unir en pratiquant la solidarité indispensable à sa prospérité. De toute évidence, l’homme vit en société par instinct, mais aussi par nécessité. Quel serait son sort,...

Après le déluge Matthew : des eaux de surface au fond de l’abîme (1 de 2)

Idées & Opinions - Par Leslie Péan, 16 octobre 2016 Les dégâts causés par le cyclone Matthew sont connus. La désolation s’est installée dans le territoire de la Grand’Anse où l’on entend même plus le chant des oiseaux. Rares sont les gazouillis des tourterelles et des sèpantye (charpentiers) à tête rouge qui, nichant et faisant leur demeure dans les trous des bois, ont échappé au désastre. Les mauvaises nouvelles alimentent bien des rumeurs et enveniment une situation déjà apocalyptique. Dans l’économie anémiée...

Pour une approche sociologique de l’alimentation en Haïti

Idées & Opinions - Il paraît difficile d’aborder le problème d’alimentation en Haïti sans le considérer dans le sens de la sécurité alimentaire surtout dans le contexte postcyclonique actuel. Toutefois, la situation d’insécurité alimentaire en Haïti ne commence pas avec le cyclone Matthew. Selon la Coordination nationale de la sécurité alimentaire (CNSA) et la Solidarité haïtienne pour la sécurité alimentaire (SOHASAN), Haïti faisait déjà face à de sérieux problèmes d’insécurité alimentaire qui rongeaient sa popul...

Nous ne pouvons

Idées & Opinions - Fallait-il accepter l’aide des Dominicains suite à l’ouragan Matthew ? Si cette aide venue de la République dominicanie fait polémique contrairement à celle des autres États de la communauté internationale, c’est qu’une longue histoire tumultueuse n’a cessé de marquer les relations entre Haïti et celle-là. Souvenons-nous, il y a seulement 79 ans, soit en octobre 1937, nos grands-pères pour certains, nos pères pour d’autres, ont vécu le massacre de plusieurs dizaines de milliers de nos comp...

Serions-nous devenus complexés par rapport à nos voisins dominicains ?

Idées & Opinions - Après le passage de l’ouragan Matthew, le gouvernement haïtien, improvisateur et visiblement dépassé par l’ampleur des catastrophes, fait appel à l’aide humanitaire internationale. En réponse à cet appel, plusieurs gestes de solidarité se sont exprimés à l’égard du peuple haïtien. Danilo Medina, le président dominicain, fut le premier chef d’État étranger (le seul d’ailleurs jusque-là) qui, à l’instar de Leonel Fernandez en 2010, rendit personnellement visite le dimanche 9 octobre 2016 aux auto...

Halte-là ! Kanpe la !

Idées & Opinions - Aux victimes de Matthew, Aux inévitables héritiers de Matthew, Aux innocents commentant Matthew, Aux hypocrites intervenants post Matthew, Les informations nous parvenant sur les dégâts causés par l’ouragan F4 dénommé Matthew sont graves, voire catastrophiques. Deux départements ou trois d’Haïti détruits globalement ou partiellement selon l’angle où l’on se trouve ou se place. Des centaines de morts, des milliers de victimes directs et indirects dans leurs chairs et biens dans tout le pa...

Comment relever le territoire de sa vulnérabilité chronique et sévère?

Idées & Opinions - La vulnérabilité sévère et chronique de la République d’Haiti est complexe à l’analyse.Premier état nègre du monde occidental, cet État-nation est née dans un contexte où elle signifiait une entorse à la double norme dominante de l’époque : colonialisme et esclavage des Noirs. Cas d’échec de l’« État moderne » (Sauveur Pierre -Étienne), authentique cas de figure d’ « État importé » (Bertrand Badie) et caractérisé par une sociogenèse (Norbert Élias) difficile au cours de son premier siècle d’exis...

A nos amis humanitaires : Aides humanitaires pour qui ?

Idées & Opinions - Encore une fois, Haiti est à la une ! Cette fois, elle ne se fait pas passer pour Tahiti, île de l’océan pacifique. D’ailleurs elle se passe de présentation, le séisme du 12 janvier 2010 l’a octroyée cette célébrité pour avoir vu, reçu, logé, assisté, et vu repartir ses amis humanitaires. Six ans après, l’ouragan Matthew serait-il une carte blanche à un possible retour de ses amis ? En 2010, nous n’avons pas eu le temps de compter nos morts. Nous n’avons pas eu le temps de dire le libera, de fa...

Haïti, santé mentale : entre ignorance et indifférence

Idées & Opinions - Il est souvent question de prévenir plutôt que de guérir malgré les circonstances auxquelles la vie fait face. Notre société rencontre de sérieux problèmes au point que nous ignorons les principes élémentaires de la santé et de la maladie. En effet, la santé dans notre société est une préoccupation majeure, car la population haïtienne ne sait à quel saint se vouer pour lui venir en aide de manière sanitaire puisque la question de santé provoque de l'angoisse, de l’anxiété, voire la panique chez...

Le partage en Haïti : acte de solidarité ou individualisme calculateur?

Idées & Opinions - Woodkend Eugène J’élabore et partage ce petit texte parce que l’objet sur lequel il porte m’inspire plein de réflexions, en ce moment précis, où se multiplient les appels à la solidarité avec les victimes de l’ouragan Matthew. Je considère ici seulement le niveau national. Je constate que la toile est submergée de photos mises en ligne par des autorités, d’anciennes autorités, des candidats, des futurs candidats, des politiciens et des citoyens, faisant état de leurs actes de solidarité av...

Le systême national de gestion des risques et des désastres en Haïti et le plan d'urgence au passage de l'ouragan Matthew

Idées & Opinions - De nos jours, l’aide humanitaire tend à se réduire au camionnage. Elle s’installe, à long terme, en lieu et place de la reconstruction.Toute approche intégrée devrait prendre en compte l’aide d’urgence et le développement. Entre-temps, il y a lieu de lutter contre des formes de médiatisation, de marchandisation, de prosélytisme religieux et de clientélisme politique qui s’imposent généralement en situation de crise. L’expérience haïtienne en matière d’action humanitaire s’est soldée d’échec ou d...

Cri de cœur et de sang d’un Jérémien d'adoption

Idées & Opinions - Mon père et ma mère sont de la Grand’Anse, un département oublié, pétrifié, mais verdoyant, disposant encore d'une large couverture végétale, le principal grenier du pays. Maman m’a conté souvent sa mésaventure quand elle avait sept ans lors du passage du cyclone Hazel en octobre 1954. Avant le cyclone Hazel et même après, la région conservait la verdure et ses variétés environnementales. La faune et la flore s'y épanouissaient dans une fête perpétuelle. Les épidémies n’ont pas eu de prise...

De la douloureuse importance de Matthew

Idées & Opinions - Après le 12 janvier 2010, Haïti ne pouvait contenir l’affluence de l’aide internationale. Le pays devenait l’orbite autour duquel gravitaient les dons, les grandes cogitations sur le développement, l’humanitaire…Dans son communiqué de presse No. 10/299 de juillet 2010, le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) approuve l’annulation de la dette d’Haïti envers le fonds qui se chiffre à 268 millions de dollars. La communauté internationale promettait une enveloppe de 9,9 mi...

Centralisation de l’État: blocage systématique de la décentralisation en Haïti

Idées & Opinions - Il est évident que l’État haïtien est traditionnellement centralisateur. Toutes les décisions sont prises par une ou une poignée de personnes tenant les rênes du Palais national. Comme dans une administration déconcentrée, on peut retrouver les caractéristiques identiques à celles de la centralisation, alors, la déconcentration serait un palliatif et un correctif apportés à la centralisation en déléguant l’exercice de certaines compétences à des agents subordonnés par des supérieurs hiérarchique...

Choléra : vers la fin du déni de justice de justice de l’ONU ?

Idées & Opinions - Après une longue bataille juridico-politique d’une « boutique NOG » au « lawyer » représentant de familles des victimes du choléra contre l’ONU qui a toujours refusé de reconnaître toute forme de responsabilité dans cette affaire, en brandissant l’immunité absolue, la vénérable organisation internationale semble vouloir finalement se raviser. En effet, dans deux déclarations successives, dans l’intervalle d’un mois, le secrétaire général Ban Ki-moon dit reconnaître la responsabilité de l’org...