Economie et Finances d\'Haïti en 2004

Economie - Introduction 1. L\'économie est en lambeaux, terminant, au 30 septembre dernier, sa 9ème année consécutive de stagnation. Les chiffres officiels provisoires n\'indiquent aucune augmentation de l\'emploi ni de l\'investissement. Selon des estimations, la production a baissé de 3.5% en 2004. La baisse continue du revenu par habitant aggrave la misère matérielle, aiguise les inégalités, favorise la criminalité et la délinquance et assombrit les perspectives de paix sociale et de gouvernance démo...

Visite à la route des rails.

Economie - Une délégation conduite par le Porte-parole de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti, M. Damian Onses Cardona, a visité la route des rails à Carrefour le mercredi 5 janvier 2005. Les travaux débutés depuis le 21 décembre 2004 devront permettre la réhabilitation de 4,5 kilomètres de route. Ces travaux de réhabilitation sont financés par la Commission européenne à hauteur de cinq millions cinq cent cinquante-sept mille gourdes (5,557,000 G.). Le projet géré par le Programm...

73 millions de dollars US en appui à la gouvernance économique et à la gestion des désastres en Haïti

Economie - Le Conseil d\'Administration du groupe de la Banque Mondiale a approuvé aujourd\'hui une enveloppe financière de 73 millions de dollars américains sous forme de crédit et de don en faveur d\'Haïti, et a avalisé la Stratégie d\'appui intérimaire dont l\'enveloppe financière pour les deux prochaines années se monte à 150 millions de dollars US. Le financement approuvé aujourd\'hui (jeudi 6 janvier)comprend une Opération d\'appui à la gouvernance économique d\'un montant de 61...

Chute prononcée des activités économique en 2004

Economie - Outre les conditions météoro-logiques particulièrement mauvaises qui ont surtout affecté le secteur agricole au cours de l'année fiscale 2004(1), l'économie haïtienne, dans sa globalité, a, encore une fois, pâti d'une conjoncture socio-politique extrême-ment bouleversée, provoquant souvent la quasi paralysie des activités économiques. Cette situation plutôt déconcertante pour l'ensemble des agents économiques s'est traduite par une forte contraction, en volume, de 3.8% du Produit Intérieur Brut...

Un congé inattendu

Economie - Le congé du 3 janvier 2004 accordé par les autorités haïtiennes n\'a pas fait l\'unanimité. Certaines personnes déjà fatiguées par les nombreuses casse-têtes des « fêtes » de fin d\'année étaient disposées à en profiter. D\'autres au contraire ont été prises de cours à cause de la divulgation tardive de l\'information. Tôt dans la matinée du 3 janvier, certaines gens se mettaient déjà à se rendre au travail quand ils ont appris que la journée était chômée. Les clients des banques ont pratique...

Chute prononcée des activités économiques en 2004

Economie - Outre les conditions météoro-logiques particulièrement mauvaises qui ont surtout affecté le secteur agricole au cours de l\'année fiscale 2004(1), l\'économie haïtienne, dans sa globalité, a, encore une fois, pâti d\'une conjoncture socio-politique extrême-ment bouleversée, provoquant souvent la quasi paralysie des activités économiques. Cette situation plutôt déconcertante pour l\'ensemble des agents économiques s\'est traduite par une forte contraction, en volume, de 3.8% du Produit Intérieur...

Le président Alexandre fustige les donneurs d\'aide

Economie - « Il est pénible de constater que l\'aide promise ne se concrétise pas à la hauteur de nos espérances et de nos besoins », a déclaré le 1er janvier le président provisoire de la République, Boniface Alexandre dans son discours de circonstance. Dans un bilan très critique de l\'aide internationale fournie à Haïti, le président a souligné que : «Elections, dialogue et paix ont tous pour corollaire indispensable les moyens matériels et financiers. 2004 a été l\'année des promesses d\'aides et de...

Deux nouveaux directeurs généraux à l\'Ed\'H et à la CAMEP

Economie - Par arrêtés présidentiels en date du 16 novembre 2004, les citoyens Jean Errol Morose et Gerton René ont été nommés respectivement directeur général de la compagnie nationale d\'électricité, Electricité d\'Haïti (ED\'H) et de la Centrale autonome métropolitaine d\'Eau potable (CAMEP). M. Morose remplace à ce poste l\'ingénieur Lima Michel alors que M. René succède à l\'ingénieur Fritz Adrien promu ministre des Travaux publics, Transports et Communication.

Construction de route à Delmas 30, une initiative

Economie - Deux cents (200) mètres de route bétonnée à la rue Charlemagne, quarante et un à la rue Jean, ce sont là des réalisations des riverains de Delmas 30. Rien qu\'en sollicitant de l\'argent, des matériaux et du matériel, le groupement des propriétaires et locataires de Delmas 30 (GPLD) a concrétisé un rêve et est en voie de surprendre la communauté. Deux membres du comité central du GPLD, Asral Charles, Président et Adept Suffrard, Secrétaire, ont voulu raconter l\'histoire et partager leurs expé...

Une année d\'espoir gâchée et de promesses non tenues

Economie - Rien n\'a changé dans le paysage socio-économique du pays, à en observer les différents indicateurs depuis les premiers jours de cette année 2004. Le climat de crise et d\'insécurité permanentes installé dans le pays depuis le déclenchement de la campagne anti-lavalas au cours de l\'année 2003 et les échauffourées politiques qui ont conduit au départ de Jean-Bertrand Aristide du pouvoir en février dernier, n\'ont pas été propices à l\'investissement ni à la production nationale, voire à la cr...

Journée nationale contre les fatras

Economie - Une organisation écologique dénommée \"Thony Biogaz\" a annoncé lundi la tenue le jeudi 30 décembre 2004 d\'une journée nationale contre les fatras. Le porte-parole de cette association, Tony Préval, a fait savoir que cette journée sera l\'occasion de sensibiliser la population sur la nécessité de combattre les fatras et la possibilité de les utiliser à des fins utiles. Il sera question, a-t-il dit, de montrer à la population que l\'on peut transformer les fatras en gaz propane et en engrais...

La corruption passive

Economie - La corruption est au premier chef un phénomène qui se développe aujourd\'hui comme une sorte d\'effet secondaire du monde des affaires. Dès le XVIIe siècle, des auteurs comme Honoré de BALZAC avaient déjà romancé cet effet pervers de la méthode du marché : « les affaires, c\'est l\'argent des autres, c\'est le travail des autres, c\'est la peine des autres». Cette littérature que l\'on pouvait qualifier de combat visait à mettre en évidence la criminalité des classes aisées, sa dangerosité et l...

Légère hausse de l\'IPC en novembre 2004

Economie - L\'Institut Haïtien de Statistique et d\'Informatique (IHSI) vient de publier l\'Indice des prix à la consommation (IPC) du mois de novembre qui fidèle à la tendance observée tout au cours de cette année, a crû de 0,21% par rapport au mois d\'octobre. En effet, informe l\'IHSI, au cours du mois de novembre 2004 l\'IPC (base 100 en novembre 1996) se chiffre à 341.39 contre 340.67 le mois précédent. Cette légère progression, indique encore l\'IHSI, est surtout imputable à la variation positiv...

LA BANQUE MONDIALE SIGNE DEUX DONS

Economie - La Banque mondiale a signé deux accords de don d\'un montant total de 1,36 million de dollars pour financer une stratégie nationale de gestion des déchets solides ainsi que des services d\'approvisionnement en eau et d\'assainissement pilotés à l\'échelon local dans les zones rurales en Haïti. Ces projets font partie d\'un programme de dons de 6,4 millions de dollars approuvé par la Banque mondiale en septembre 2004 et monté en coordination avec le gouvernement de Haïti et d\'autres parte...

LE BRESIL APPORTE UN APPUI FINANCIER AU PROGRAMME D\'ALIMENTATION

Economie - Un Accord de subvention sous forme de don a été signé dans le cadre du Fonds post-conflit de la Banque mondiale Port-au-Prince/Washington, 20 décembre - Le gouvernement du Brésil a signé un accord de subvention aujourd\'hui pour venir en aide au programme d\'alimentation scolaire national de Haïti, dans le contexte du Fonds post-conflit (FPC) dont les subventions sous forme de dons aident la reconstruction de Haïti. La contribution brésilienne de 300 000 dollars EU permettra d\'augment...