Cachez ce mot que je ne saurais entendre !

Culture - Le prof Patrice Dumont s'inquiétait du surgissement du mot « adresser » dans le parler médiatique local. Ti krik, ti krak, on adresse un problème. Probablement l'origine du verbe est anglo-saxonne. An address est un discours. Exemple : le Président Bush tient « a radio address » en fin de semaine. C'est de tradition. On peut penser que sur la lancée, tel responsable tient un discours à l'adresse d'une Assemblée. Le surgissement du Verbe « adressez » trouve son explication et sans doute sa...

Assia Djebar élue à l'Académie Française

Culture - L'écrivaine algérienne est la première personnalité maghrébine à être admise parmi les 40 «Immortels» sous la coupole de l'Académie française créée en 1635. C'est aussi la 5e femme à y siéger depuis l'élection de Marguerite Yourcenar en 1981 et la seconde personnalité africaine après Léopold Sédar Senghor en 1983. Faut-il rappeler qu'en 2004, Assia Djebar a été citée pour le prix Nobel de littérature aux côtés de l'Américaine Joyce Carol Oates et de la Danoise Inger Christensen. Auteur pro...

René Depestre publie son dernier ouvrage et dit être fier d'être Français

Culture - «Encore une mer à traverser», c'est le titre du dernier ouvrage de René Depestre paru aux éditions de la table ronde. Dans ce livre où se mêlent la prose, le vers et la correspondance, les plages de poésie et les digressions autobiographiques, les hommages à Roumain ou à Césaire, il élucide la complexité des liens qui unissent Haïti à la France, et raconte ses errances de Prague à Cuba, en quête d'une rédemption illusoire, avant l'enracinement paradoxal au coeur de l'Occitanie,, lit-on dans la p...

«Mémoire de l'eau ... et nous gouvernerons la rosée» ou l'ébauche d'une vision

Culture - par Paula Clermont Péan, metteur en scène Axée sur la thématique de l'eau, «Mémoire de l'eau... et nous gouvernerons la rosée» se veut une adaptation en créole et en français réalisée d'après le roman «Gouverneurs de la rosée» de Jacques Roumain. Cette adaptation nous montre plusieurs facettes de la réalité du pays. Peut-être qu'à l'orée de ce vingt-et-unième siècle, faut-il nous arrêter et prendre le temps d'échanger nos visions pour ne pas sombrer dans le désespoir d'aujourd'hui. Peut-ê...

Où sont les loas et le bon Dieu

Culture - Le vent s'enlise dans les nuages les regards restent muets les bambous pensent à Damballah et le roulement des tambours n'a plus le souffle d'antan le souffle d'Ogoun Feray ni non plus la fraîcheur de Simbi Agoue ne règne plus les mers deviennent sauvages des âmes s'y perdent en quête d'un pain les champs ne produisent plus de grains Zaka s'énivrent dans le vide Et les êtres affamés Tels des exilés sous les hanches de l'autre vent versent des larmes sans vert Pourquoi d'ici et d...

Quand le Théatre National rend hommage à Jean Coulanges

Culture - Les propos d'introduction de Daniel Marcelin ont été avant toute autre chose la justification d'une telle manifestation de reconnaissance envers l'un de ses prédécesseurs à la tête du Théâtre National. Nonobstant les difficultés rencontrées en cours de route, il a tenu à mettre l'accent sur ce qui demeure l'une des plus belles réussites de cette institution, sa chorale que dirige Fritz Jolicoeur, avec succès, depuis plus d'une décennie. Après les propos de bienvenue, M. Marcelin, n'a pas voulu...

La PNH humiliée par la MINUSTAH

Culture - Des policiers visiblement exicités, rouspétaient à cause de l'intervetion d'un détachement de la Civpol venu récupérer un présumé kidnappeur Canado-Haïtien gardé-à-vue au commissariat de l'aeroport international Toussaint Louverture. Plus tard, ce sont des compatriotes haïtiens, présents dans les parages de l'Aéoroport qui ont pris la relève, invectivant la MINUSTAH, accusant les soldats de la MINUSTAH d'être de mêche avec les kidnappeurs. Des responsables de la Direction Centrale de la Po...

René Depestre: une figure de proue

Culture - René Depestre est un écrivain très intéressant. Trapu, dense, massif, il y a en lui une alliance rare d'action, d'engagement et de courage. Le créateur a fait partie de cette génération d'écrivains, mal dans la peau, se réfugiant en France pour ne plus revenir au pays natal et qui a su produire une oeuvre excellente: «Eros dans un train chinois» paru en 1993 aux Editions Gallimard, (Collection Folio) 210 p. René Depestre est né en 1926 à Jacmel. A dix neuf (19) ans, il publie ses premiers poè...

Jules Verne dans la littérature haïtienne

Culture - Le prolifique romancier d'aventures surgit dans nos lettres à l'occasion d'une dispute qui éclate entre ces messieurs à bord du «Saint-Simon» en route vers Le Havre. La traversée à bord du «Saint Simon» avant le séjour parisien de ces messieurs et dames forme la seconde partie de «SENA», roman ancré dans le déroutant social haïtien du grand homme de lettres que fut Fernand Hibbert. Hibbert excelle, comme on le sait, dans la peinture de moeurs, j'ajouterais : dans la radiographie de moeurs. Impit...

Enseignement on line en Haïti

Culture - Certains parents souhaitent faire passer à leurs enfants des cours de SAT (Scholastic Aptitude Test) en vue de les rendre éligibles à intégrer l'école américaine. Seul l'Institut Haitiano-Americain (IHA) dispense ce cours le samedi, en salle de classe. Néanmoins, avec le groupe d'Yves Champagne (y-champagne@alumni.northwestern.edu), ce cours est donné « on line ». Questionné sur le devenir des étudiants qui ont pris le test avec son équipe, il nous a expliqué que le rôle des formateurs est...

Barbara, une entame prometteuse

Culture - Comment déceler d'emblée qu'un (jeune) écrivain a de réelles qualités d'écriture ? Sait écrire ou maîtriser son sujet ? J'entame la lecture de «La malédiction des Beaufort» de Barbara, déjà vif est mon intérêt. Son sens de la description de la situation délicate ne passe pas inaperçu, on est frappé par ... sa maturité. De façon comparative, j'adressais dans un espace radiophonique des reproches à un grand écrivain disparu qui, à la sortie de son premier roman (il s'agit de l'Etranger), a versé p...

PLEZI : une formtion musicale confirmée

Culture - Après une éclipse d'environ six mois, David Dupoux l'ex maestro de Konpa Kreyol et allié de Joseph Zenny, est de retour sur la scène musicale avec Plezi , le dernier né de l'industrie musicale haitienne , en vue de poursuivre sa belle aventure musicale. Son travail consiste à servir les mélomanes avisés, les mordus du Compas-Direct et, bien sûr, pour un culte mérité au rythme de Nemours Jean Baptiste. En tout cas, coïncidences ou fruit du destin! Que cette nouvelle étoile, composée de music...

Université Quisqueya : le privé au service de la communauté

Culture - A la fin des années 80, l'accès à des études supérieures devient de plus en plus compliqué. La demande d'entrée à l'université augmente alors que l'offre ne suit pas. Les parents qui ont les moyens envoient leurs enfants étudier à l'étranger en quête d'une formation de qualité. C'est dans ce contexte qu'un groupe d'universitaires haïtiens se réunissent pour créer l'Université Quisqueya (Uniq). Dès le début, ils précisent que seule l'idée de l'oeuvre leur appartient, mais l'oeuvre en elle-mêm...

\"Musique, savoir et mémoire\"

Culture - Initiative de Kritik Productions et Cocab, cette conférence-débats a eu lieu en marge, disons mieux, en lieu et place de la Fête de la musique, renvoyée cette année à cause de la conjoncture sociopolitique. Et la conjoncture a rattrapé la tenue de la conférence puisque deux intervenants notables n\'ont pu se rendre sur les lieux à cause, ont-ils indiqué par téléphone, « de turbulences sur la route de Nazon ». Ces conférenciers, en l\'occurrence Raoul Guillaume, Serge Rosenthal et Willhems Edou...

Petite fille de nulle part

Culture - Un matin sur le parvis de l'église tu vins vers moi Avec l'innocence de tes dix (10)ans Tu me tendis la main En quête d'une pièce de monnaie Je t'offris mon sourire Tes yeux rieurs dégageaient la candeur, la naïveté Malgré ta condition fragile, l'espoir en toi resplendissait Chaque matin je te réconfortais de mon sourire Tu virevoltais, tu étais heureuse Tu te sentais une personne. Le monde avait un visage moins hideux. Comme un fil d'Arianne les liens se tissaient entre nous. Je t...