Rencontre avec le nouveau recteur de l'Université Quisqueya (Uniq) Jacques Edouard Alexis

Culture - Pierre-Raymond DUMAS - On ne vous a pas quasiment entendu depuis votre départ de la Primature en qualité de Premier Ministre. Maintenant vous vous mettez sous les feux de la rampe avec votre désignation comme Recteur par le Haut Conseil de l'Université Quisqueya (UniQ). Que faisiez-vous à partir de mars 2001. Jacques-Edouard ALEXIS - Permettez-moi de remercier tout d'abord le quotidien « le Nouvelliste » pour l'attention qu'il m'a toujours accordée, particulièrement en ce qui concerne mon p...

Haïti et la latinité : un dialogue nécessaire

Culture - Le 14 septembre, lors du lancement du colloque, le Ritz Kinam II a, dans la matinée, reçu dans ses locaux d'éminentes personnalités du monde intellectuel et scientifique des pays latins, dont le philosophe Gianno Vattimo, qui ont pris la parole en présence du président de la République Boniface Alexandre,des membres du corps diplomatique, du conseil des Sages et des membres du gouvernement, devant un parterre composée de centaines de personnes parmi lesquelles des professeurs d'université, des é...

Pour sortir de l'isolement

Culture - Le Nouvelliste : Les Citoyens du Monde : aujourd'hui, quel bilan? Michelet Michel : Les CITOYENS DU MONDE ont lancé les mondialisations de plus de 1000 communes et villes se déclarant symboliquement "Territoire mondial" et contribuant ainsi, par la sensibilisation de leurs habitants, à la progression de la démocratie mondiale; le Congrè des Peuples, la Première Assemblée de représentants directs d'habitants de la terre. Il compte, en 2005, 39 Délégués désignés par un corps de 100,000 électeu...

« Choix final » : le premier film de Anna Farah Miller

Culture - «Choix final» de Anna Farah Miller est un film qui plonge ses racines dans nos cours, nos maisons, nos bars. Avec comme toile de fond la passion, le mensonge, la douleur, celle qu'engendre l'amour, et la folie des grandeurs, celle qui vient avec la vacuité du pouvoir sur autrui. Cette fiction de 1:53 mn met en scène Carline ou Christine (Anna Farah Miller), une jeune femme qui, pour avoir ce qu'elle veut, se mariera à un homme qu'elle n'aime pas, mentira, induira une rivale au visage angéli...

La 11e postulante

Culture - C'est avec beaucoup de plaisir que nous écrivons sur cette nouvelle réalisation du concours Miss Vidéomax. Toutes nos félicitations à la chaîne 5, TELEMAX ! Ils ont su remonter magistralement bien la pente après les troubles causés par le scandale de celle qui avait été couronnée Miss Vidéomax 2004. La récipiendaire, certes talentueuse, qui avait dépassé ses concurrentes avait commis une faute grave au départ. Ce mensonge sur son statut civil était un vice rédhibitoire qui justifiait la repris...

Michelet Michel : les raisons d'un choix

Culture - Le Nouvelliste : vous avez roulé votre bosse dans le monde depuis une bonne douzaine d'années. Vous avez travaillé dans des ONG internationales. Aujourd'hui, vous êtes correspondant du « Registre des citoyens du monde ». Pourquoi ce virage? Les raisons d'un tel choix? Michelet MICHEL : Il ne s'agit pas d'un virage. Mais plutôt une évolution logique. Une démarche réfléchie. Un autre type d'engagement. Un choix délibéré et totalement assumé. L'argumentation mondialiste à travers divers véhicule...

Kerline Devise : un pacte avec la chair et les sens

Culture - Le premier recueil de poèmes " Mes Corps" de Kerline Devise, publié par les Editions Rivarticollection, constitue un long voyage-questionnement de la chair, oracle saphique et paradoxe des sens pour la germination des saisons et de multiples mondes. La poésie haïtienne, qu'elle soit féminine ou masculine renvoie aux éléments, au quotidien, à des futilités et s'installe même dans des urgences. Kerline Devise a fait un choix : celui de taquiner son miroir et faire parler d'autres miroirs :...

Une vie nocturne à relancer

Culture - Après cette période d\'inertie qui a fait de Port-au-Prince une \"ville morte\", il est évident que la peur hante toujours l\'esprit des Haïtiens. Elle a laissé des traces dans la mémoire collective des Haïtiens dont la thérapie n\'est pas pour demain. Cette accalmie constatée depuis quelques semaines dans l\'aire métropolitaine semble apporter une bouffée d\'air frais aux Port-au-Princiens. Timidement, presque tout commence à renaître y compris la vie nocturne. Afin de rompre, une fois pour t...

Colloque international sur la latinité et l'identité haïtienne

Culture - "Latinité et identité haïtienne, entre la tradition et la modernité", tel est le thème d'un colloque international qui se tiendra à Port-au-Prince du 14 au 16 septembre 2005. Cet événement culturel, organisé conjointement par le ministère de la Culture et de la communication et l'Académie de la latinité dont le siège se trouve au Brésil se déroulera au Ritz Kinam II à Pétion-Ville. Y prendront part des invités de marque en provenance de l'étranger dont l'ancien Président social-démocrate p...

Angélique Jules et sa soirée littéraire

Culture - La romancière capoise, Angélique Jules, organise le vendredi 16 septembre 2005 au complexe Versailles du Cap-Haïtien une soirée littéraire intitulée « Autour de l'Autre ». Cette soirée aura pour objectif la création d'un noyau littéraire et culturel au Cap-Haïtien. Elle en profitera également pour signer son dernier roman "L'Autre". Plusieurs grandes personnalités de la littérature et du cinéma haïtien feront le déplacement pour participer à l'évènement dont Claudel Midy, poète, conteur, homm...

L\'acteur haïtien Ménothy César reçoit le prix du meilleur espoir

Culture - Le Prix Marcello Mastroianni du meilleur espoir a été decerné samedi soir au festival de Venise à l\'acteur haïtien Ménothy César, protagoniste de \"Vers le sud\" du cinéaste français Laurent Cantet, un film sur le tourisme sexuel au féminin. Le jeune acteur, qui n\'était pas présent à Venise pour recevoir son prix, incarne Legba, un jeune Adonis haïtien d\'à peine 18 ans qui monnaie ses faveurs auprès d\'étrangères d\'âge mur contre de l\'argent ou des cadeaux dans les années 70. En part...

James C. Wah : une peinture à la forme plate

Culture - James C. Wah : une peinture à la forme plate Il faut apprendre à apprécier le langage pictural de James César Wah, créateur à l'imagination fertile et descendant d'une famille d'artiste, une légende de la nouvelle tendance de la peinture haïtienne. Non pour ses techniques, héritées de l'Ecole de la Beauté et de l'art abstrait, l'artiste crée une peinture de forme plate et personnelle, d'une certaine intensité, d'une profondeur ontologique. Ce n'est ni une blague ni un conte de fées. La plu...

Samba Azor : vers la valorisation de la Musique Racine

Culture - L'art s'exprime à travers des formes diverses et variées. Le véritable artiste est celui qui, découvrant son domaine artistique de prédilection, s'acharne à le modeler pour en dégager la plénitude de la beauté. Azor de Racine Mapou, par sa virtuosité, illustre cette réflexion. Connu comme l'une des figures authentiques de la musique "Racine", Samba Azor s'ingénie à faire du tambour l'âme même de cet art haïtien. Entant qu'un des Ambassadeurs de la culture "Racine" à l'étranger, il a rouler fa...

Pour alimenter les débats, Hérold Jean François propose...

Culture - Le Nouvelliste : « Manifeste de la renaissance\" et le \"Pacte de la renaissance\", pourquoi les deux en même temps ? Hérold Jean François : À la vérité, l\'ouvrage que je suis en train d\'écrire depuis ces trois dernières années n\'a rien à voir avec ce sujet-là. Préoccupés par les déboires des deux dernières années, j\'ai commencé en novembre 2004 à écrire des textes. Au fur et à mesure que je les écrivais, je les ai fait voir à des amis qui les commentaient. Leur encouragement a fait veni...

Un esthète fou de la littérature

Culture - Jobnel Pierre.- Comment pourriez-vous présenter brièvement au lecteur du journal la seconde partie de votre roman? Addullah A. Samir.- Emakly's son book II, la suite de la première partie, répond à toutes les questions que le lecteur s'était posé en lisant Emakly's son book I. C'est le récit d'une jeune et belle paysanne de Fonds des Nègres, qui avait développé un amour fou vis-à-vis de Robert dont les sentiments étaient réciproques. Le lecteur aura la chance de découvrir si les machinations...