Meilleures conditions de travail pour des magistrats, l'ANAMAH presse le CSPJ

Publié le 2018-07-19 | Le Nouvelliste

Le président de l’Association nationale des magistrats haïtiens (ANAMAH), Jean Wilner Morin, a rencontré des membres du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, jeudi, dans les locaux de ladite institution pour faire part de sa satisfaction aux élections aboutissant à l’installation de nouveaux conseillers et en a profité pour soumettre son cahier des charges pour l’amélioration des conditions de vie des magistrats.

Selon le juge Morin, presque tous les problèmes auxquels est confronté l’appareil judiciaire sont insérés dans ce cahier des charge, notamment la nomination des juges manquants à la Cour de cassation, le renouvellement des mandats des juges, l’environnement adéquat pour le travail des magistrats et une bonne police d’assurance pour des magistrats assis et debout.

Face à une telle situation, Jean Wilner Morin croit qu'une bonne allocation budgétaire au profit du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire dans le budget 2018-2019 s’avère nécessaire. Par rapport au scandale de corruption qui éclabousse des autorités politiques, le président de l’ANAMAH juge inacceptable que des juges continuent de recevoir un salaire de misère dans de mauvaises conditions de travail. À preuve, le juge Morin a cité le tribunal de paix de la section Sud qui, dit-il, fonctionne dans la crasse et ressemble à un dépotoir. « L’espace logeant le palais de justice est trop restreint. La police d’assurance de l’Ofatma nous traite en parents pauvres, des substituts commissaires du gouvernement ont plusieurs mois d’arriérés de salaire », se plaint le magistrat.

Dans ce cahier des charges, le juge d’instruction ne se contente pas de réclamer de meilleures conditions de travail pour des magistrats, mais la recommandation est également faite à l’organe de contrôle du pouvoir judiciaire d’assainir ce système dénigré. Mettant l’accent sur la nécessité pour que le CSPJ continue le processus de la certification des juges, Jean Wilner Morin n’entend pas défendre l’indéfendable pour le plaisir de quiconque. Un juge corrompu n’a pas sa place dans le système, a pesté le président de l’ANAMAH qui s’engage à travailler au bon fonctionnement de la justice.

Un nouveau comité ayant à sa tête le juge d’instruction Jean Wilner Morin a été élu pour diriger l’Association nationale des magistrats haïtiens(ANAMAH), le 29 juin, dernier à l’issue du 7e congrès de l’ANAMAH organisé à la Cour de cassation.

Ruth Cadet
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".