La société civile a un nouveau représentant au CSPJ

Publié le 2018-06-12 | Le Nouvelliste

National -

Le directeur exécutif de l’Institut de technologie et d'animation (ITECA), Chenet Jean Baptiste, a été désigné par le protecteur du citoyen, Me Renan Hédouville, comme le représentant de la société civile au sein du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), remplaçant Me Dilia Lemaire dont le mandat arrive à terme le 3 juillet 2017, lit-on dans une note signée par le titulaire de l’OPC, le 12 juin 2018.

La désignation de M. Jean Baptiste a été faite par le protecteur du citoyen à partir d’une liste de trois noms soumise par les organisations des droits humains suite à l’élection organisée, le vendredi 8 juin 2018, sous la houlette de la Commission épiscopale justice et paix (CE-JILAP). Sonel Jean Francois, Marie Frantz Joachim et Chenet Jean Baptiste sont les trois noms qui ont été retenus suivant le nombre de voix obtenus au scrutin.

Lors de l’organisation de cette élection, sur les huit candidats qui étaient en lice cinq ont répondu à l’appel. Quesner Stephen (4), Raoul Vital (5), Sonel Jean Francois (5), Marie Frantz Joachim (7) et Chenet Jean Baptiste 12 voix et un vote blanc a été enregistré.

Le scrutin s’est déroulé sous l’œil vigilant des membres issus de différentes structures des droits humains. Pas moins de dix-sept organisations de défense des droits humains et une plateforme ont participé à cette joute électorale : Centre œcuménique des droits humains, Centre d’analyse et de recherche en droits humains (CARDH), le Groupe d’appui aux rapatriés et refugiés (GARR), Kay Fanm, SOFA, MOUFED, Prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE) et la Plateforme des organisations de défense des droits humains (POHDH).

Il faut noter que la désignation du représentant de la société civile au sein du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire est conforme aux prérogatives attribuées au protecteur du citoyen aux termes de l’article 4, alinéa (H) de la loi du 13 novembre 2017 créant le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ).

Ruth Cadet
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article