L’association culturelle Konbit’ Ay présente Samba

PUBLIÉ 2018-06-13
Évoluant dans des domaines comme la littérature, la danse, le théâtre, la cuisine, l’association culturelle Konbit' Ay présente son premier spectacle de théâtre à Port-au-Prince, le 17 juin prochain, à l’auditorium de Sainte Rose de Lima. Mise en scène par Schebna B V Bazile, Samba est une pièce qui raconte une histoire fictive où se mêlent mythe et réalité au fil de plusieurs générations.


Composée de huit membres, l’association culturelle Konbit’Ay n’est pas à son coup d’essai avec Samba. En effet, elle a à son actif des spectacles comme celui dénommé “Gravité” qui a déjà été représenté près de cinq fois dans la capitale haïtienne. Il a concilié musique, chant, poésie et danse, le tout réalisé dans un décor rappelant nos “lakou”. De plus, elle entretient un atelier de danse toutes les fins de semaine au restaurant KayByshla dans la ville du Cap.

Faisant le trait d’union entre Konbit et Ayiti, ce club littéraire a souhaité tirer son nom de la sagesse paysanne. « Ce qui importe, c’est que ces hommes et femmes de la campagne ont su comprendre et matérialiser la devise gravée à l’encre de sang au bas de notre bicolore : ''L’union fait la force'' [....] Car si le Konbit est traditionnellement lié au travail des champs, il peut aussi être constitué de travailleurs associés dans un but commun. Et ce but commun c’est l'épanouissement de la culture haïtienne », indique le responsable des affaires externes de l'association, faisant office également d'acteur principal de la pièce pour expliquer le nom de son association “Konbit’Ay”.

« Apprendre pour comprendre. Comprendre pour entreprendre », telle est la devise de cette association dont l’objectif serait de libérer les esprits enchaînés par le truchement de l’écriture, de la lecture, la musique, le théâtre, la danse.

Pour revenir à Samba, elle raconte la vie d’un jeune en quête d’identité, perdu entre les suppositions de ses aînés qui courent droit vers des conclusions sans fondement réel. Curieux et vif d’esprit, Samba est pour rappeler que pour grandir, il faut d’abord une franche connaissance de ses racines. Il faut savoir d’où l’on vient pour mieux fixer où l’on va” souligne Kerven Lebrun. Ajoutant plus loin que cette pièce de théâtre se veut un canal porteur de réconciliation entre les différentes générations actuelles et un regard profond sur nos origines. Samba met sur scène Kerven Lebrun, Mario Pandache, Frantz Kerby Osias, Odca Valcourt, Sabine Sincy et Moïse Venes Joseph. Elle a été présentée à deux reprises déjà à l’Alliance française du Cap.

Elle sera jouée le 17 juin 2018 à l’auditorium Sainte Rose Lima.



Réagir à cet article