Talents à découvertes, une 6e édition en beauté

PUBLIÉ 2018-06-12
À l’occasion de la journée internationale de l’Enfant célébrée le 10 juin, Compassion international a organisé la 6e édition de son rendez-vous annuel baptisé « Talents à découvertes » à l’Eglise Nouvelle Jérusalem sise à Delmas 20. Encore une fois, les talents de nombreux enfants provenant de divers centres de développement de l’organisation ont été mis sous les feux des projecteurs. À travers le chant, la danse ou la poésie, les jeunes de compassion ont prouvé leur potentiel.


Il est 4h p.m., plusieurs dizaines de jeunes filles et de jeunes garçons sont déjà présents à l’Eglise Nouvelle Jérusalem de Delmas 20. Les talentueux jeunes de Compassion s’apprêtent à offrir un show de toute beauté au public venu les applaudir. C’est Rutshama Clotaire qui ouvre le spectacle. Avec sa voix majestueuse, elle interprète avec brio le morceau très connu « Un jour à la fois », la voix remplie d’émotions. Après elle, c’est au tour de la gracieuse Nephtalie Jean de gravir le podium pour interpréter « Konbyen mwen dwe ». Avec assurance, elle offre elle aussi une prestation magistrale. Suite aux deux demoiselles, Jérémie Deliscar, une voix masculine, vient apporter sa touche au spectacle. Il chante un morceau en espagnol, « Tu estás aquí » et fait vibrer la salle avant de céder le micro à Rosenmencia Yani Registre qui interprète une version en créole du tube alléluia.

Sur la prestation d’une chorale d’enfants interprétant deux morceaux : Psaumes 23 et Louwe l, de chauds applaudissements et de bonnes notes d’appréciation, la première partie du spectacle prend fin. Jovany, le MC de l’activité, anime la salle avec un jeu de mots, chocolat-crème glacée-noix de coco, en attendant d’enchainer avec la seconde partie. Sans tarder, on reprend le show. Cette fois-ci, les bénéficiaires de Compassion prouvent qu’ils ne savent pas seulement chanter. Après une belle chorégraphie présentée par six jeunes filles, c’est une diseuse, Esperanta Toussaint, qui secoue la salle avec son texte intitulé « Prefere » avant que ne reprennent les prestations de chant. Une jolie demoiselle, Esther Polydor, reprend le concert avec « Nanm mwen anpè ». Elle est suivie de Jessie Cadet qui nous chante quant à elle « Yon fwa ankò ». Ensuite, c’est au tour de la chorale de gravir le podium à nouveau. Sous les commandes du maestro David Lindor, elle offre une magnifique prestation qui est suivie d'une déclamation d’Esperanta Toussaint.

Après environ deux heures de bonne ambiance, de bénédiction, les artistes s’étant produits en solo unissent leurs voix sur un dernier morceau avant de laisser le soin à une jolie voix féminine de clore en beauté la sixième édition de Talents à découvertes. Comme dit le nom, oui il y avait bien des talents, et on les a découverts grâce à ce spectacle.



Réagir à cet article