Colloque/CNMP

« Éthique et transparence, moyens de lutte contre la corruption dans les marchés publics»

Publié le 2018-06-07 | Le Nouvelliste

Economie -

La Commission nationale des marchés publics (CNMP) organise les 12 et 13 juin 2018 au Centre de convention et de documentation de la Banque de la République d’Haïti, un colloque ayant pour thème : « Éthique et transparence, moyens de lutte contre la corruption dans les marchés publics». Tous les autres organes de contrôle, comme l’Unité de lutte contre la corruption, la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif, l’Inspection générale des finances et l’Unité centrale de renseignements financiers, prendront part à cette activité, a informé dans un communiqué le CNMP.

Des représentants des ministères, des organismes autonomes, du secteur privé des affaires, de la Société civile et d’autres acteurs de la passation et de la gestion des marchés publics participeront également à ces assises qui sera animé par des experts internationaux dont le professeur Lamine Sanb, Expert en marchés publics, Abdoulaye Dieng, Expert en Finances Publiques, et des experts nationaux de renom tels Me Monferrier Dorval , Eddy Labossière , Frédéric Gérald Chéry, Kesner Pharel et bien d’autres.

Les principaux objectifs poursuivis par la CNMP sont, d’une part, de «faciliter des échanges d’information et le partage des bonnes méthodes et pratiques entre les partenaires stratégiques sur les questions de la promotion de l’intégrité et de la prévention de la corruption dans les marchés publics», et d'autre, part, de « développer des partenariats stratégiques avec les institutions nationales impliquées dans la lutte contre la corruption ». À travers ce colloque, les responsables de l’institution entendent sensibiliser les acteurs de la commande publique à la nécessité d’une synergie entre les actions entreprises au niveau des instances concernées par le problème de la corruption ».

Tenant compte des objectifs poursuivis, les thématiques suivantes seront débattues : « La réforme des marchés publics, une composante de la réforme des finances publiques » ; « La lutte contre la corruption dans les marchés publics : une dynamique mondiale» ; « Éthique et transparence : conditions de l’efficacité des dépenses publiques » ; « Le partenariat public/privé : succès, limites et leçons apprises ». Chacun de ces thèmes comporte des sous-thèmes qui seront traités, dans certains cas, en panel.

En effet, la CNMP, depuis sa création, s’est évertuée à élaborer un cadre législatif et règlementaire fondé sur les quatre principes cardinaux régissant les marchés publics, savoir : a) Le libre accès à la commande publique; b) L’égalité de traitement des candidats et la transparence des procédures; 3) Le respect de l’éthique et l’efficacité des dépenses publiques. La stricte application de ce cadre par tous les acteurs intervenants dans la chaîne de la commande publique conduira à une utilisation rationnelle des deniers publics dédiés à l’acquisition de biens, de travaux et de services nécessaires au bon fonctionnement des institutions publiques pour leur permettre de bien remplir leur mission.

La CNMP estime que la corruption constitue l’un des maux qui nuisent au bon fonctionnement du système national de passation des marchés publics. La lutte contre la corruption requiert donc une action globale de la part de tous les acteurs concernés par la question du contrôle externe de la dépense publique et ceux engagés dans la lutte contre la corruption.

Des résultats ambitieux sont attendus de ce colloque par la CNMP qui souhaite nouer des partenariats stratégiques avec les institutions impliquées dans la lutte contre la corruption et définir avec elles des modalités de travail en vue d’instaurer un climat de coopération et de dialogue.

Ce colloque qui s’inscrit dans le cadre d’une vaste campagne de communication et d’information financée par la Banque mondiale est placé sous le haut patronage de la présidence et de la primature, conclut le communiqué.

Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article