« Pour une éducation sans bâton » de Maurice Jacques et Augustin Nelson

Publié le 2018-06-12 | Le Nouvelliste

Culture -

« Pour une éducation sans bâton » est un essai de psychologie de l’éducation. Cet essai, par son caractère pédagogique et pragmatique, s’adresse à tous les publics : jeunes universitaires, enseignants, directeurs d’établissement scolaire et parents. L’objet central traité par les auteurs est «une alternative aux actions violentes en éducation ». C’est aussi le « respect scrupuleux de la personne et du citoyen ».

La publication de Jacques et Nelson, par ses nombreuses recommandations, apporte une voie de sortie de cette crise permanente de l’école, de la famille, de la société, en proposant un éclairage psychologique, de la psychologie sociale et du développement humain, des rapports à l’apprentissage, basés sur la compréhension, l’écoute, le respect de la personne.

Les auteurs affirment : « Soutenir le développement humain, social et professionnel est une responsabilité que partagent les écoles, les familles et la collectivité à l’égard de tous les élèves, y compris ceux qui ont des difficultés d’apprentissage. »

Malheureusement, selon Alter Presse du 16 octobre 2014 : « Plus de la moitié des enfants, âgés de moins de 18 ans, sont en danger dans les lieux légaux et fondamentaux de vie, c’est-à-dire dans leurs familles. Une violence insidieuse, une violence généralisée, multiforme, parce qu’on la retrouve dans toutes les sphères de la société, à l’école, dans les familles.»

Les différents chapitres du présent ouvrage montrent l’inefficacité de la violence physique ou verbale en éducation. Ils insistent sur le fait que l’explication est fondamentale, indispensable et positive pour l’éducation d’un enfant, car c’est la seule façon qu’il a de développer son intelligence, sa capacité d’analyser une situation, une causalité, et de discuter.

Cet ouvrage permet de comprendre la nécessité d’expliquer à l’enfant ou au jeune le comportement souhaité et le renforcer par des félicitations et des récompenses chaque fois qu’on le manifeste. Il vise à offrir aux parents et aux éducateurs en général des pistes de réflexions et d’actions en vue d’une modification de leur comportement. Il leur donne des éléments nécessaires pour apprivoiser leurs propres émotions et faire preuve d’une autorité tranquille face aux crises inévitables inhérentes aux différentes étapes de la croissance de la personne humaine.

Les parents et les éducateurs en général doivent s’en servir pour pouvoir être plus en accord avec ce qu’ils croient être juste, en fonction de leur sensibilité particulière, de leur culture et de leur position par rapport à l’enfant et à l’adolescent.

Ce livre est un instrument qui aide à trouver le sens de la règle commune et qui permet de manifester envers l’enfant, le jeune, le respect scrupuleux de sa personne et du citoyen qu’il est en train de devenir. Les informations qu’il véhicule serviront certainement de tremplin. Elles permettront d’avoir une alternative dans la construction de la personne humaine. Tout cela, en vue d’une autre société. Une société où l’autorité s’exerce dans le respect de la personne, inspire confiance et aide à construire ou à renforcer l’estime de soi. En fait, ce livre est une excellente aide pour tous ceux qui évoluent d’une façon ou d’une autre avec les enfants et les adolescents. Il peut leur servir de catalyseur, de moteur de changement dans leur façon de voir les enfants et/ou les adolescents et de les traiter avec respect.

Pour une éducation sans bâton, Maurice Jacques et Augustin Nelson, C3 Editions, 2017, 184 p. Haïti

Daniel Jeanty Danieljeanty2011@yahoo.fr Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article