Nécessité d’une révolution dans l’assainissement

Publié le 2018-05-15 | Le Nouvelliste

Economie -

La Banque interaméricaine de développement (BID) publie, dans des notes techniques de cette semaine, « Le besoin d'une révolution dans l’assainissement en Amérique latine et dans les Caraïbes »- Conclusions de la semaine mondiale de l'eau. Une partie de cette publication présente comment une institution évoluant en Haïti répond aux défis des toilettes à travers l'assainissement à l’aide de conteneurs amovibles en Haïti.

Comme le présente la publication de la banque régionale, « Sustainable Organic Integrated Livlihoods (SOIL) est une entreprise d'assainissement social présente en Haïti qui s'adonne au travail sur les conteneurs amovibles. SOIL cherche à répondre aux problèmes d’assainissement des ménages à faible revenu et traditionnellement mal desservis vivant dans les zones urbaines et périurbaines.

Semblable à d'autres modèles, SOIL est un service qui collecte de bout en bout les déchets hygiéniquement à partir de toilettes sans eau, dans des conteneurs amovibles et scellables. « À mesure que les centres urbains se développent et se développent dans la région Amérique latine et Caraïbes, les services d'eau et d'eaux usées sont souvent incapables de suivre la croissance et la mise en place d'infrastructures d'assainissement publiques (réseaux d'égoûts, par exemple) », note le rapport de la BID.

Depuis 2006, SOIL transforme les déchets en ressources en Haïti. Grâce à l'assainissement écologique, selon le site Web de SOIL-Haïti, cette entité travaille à créer un modèle social révolutionnaire pour fournir un accès à un assainissement sûr et digne qui produit du compost organique riche en ressources naturelles pour les sols appauvris d'Haïti, tout en créant des opportunités économiques dans certaines communautés parmi les plus sous-financées du monde.

L’Amérique latine et les Caraïbes (ALC) se sont engagées à atteindre d'ici 2030 le sixième Objectif de développement durable (ODD6) qui traite de l’assainissement et du traitement conventionnel des eaux usées. Le rapport reconnaît que la région doit passer par une révolution de l'assainissement qui nécessitera non seulement des idées créatives et innovantes, mais une révolution globale dans la réflexion au sein du secteur. Cela nécessitera également la collaboration de tous les acteurs publics et privés.

Dans le cadre de la Semaine mondiale de l'eau 2017 (WWW en anglais), la BID a organisé, en coordination avec plusieurs partenaires, un ensemble de quatre sessions (appelées « Eye on LAC » les yeux rivés sur la région Amérique latine et Caraïbes) mettant en évidence les défis du sixième objectif des objectifs des ODD pour la région. Suite au thème général de la semaine «

L'eau et les déchets: réduire et réutiliser, « Eye on LAC » s’est principalement axée sur les défis et opportunités de la région.

Le document de la BID résume les discussions, les résultats et les conclusions de la semaine de l’eau (WWW) durant ces sessions. Il formule des recommandations sur les stratégies qui aideront les décideurs à lancer la révolution dans le domaine de l’assainissement dont nécessite la région Amérique latine et Caraïbes.

Ses derniers articles

Réagir à cet article