Besoin de poème

Rêve d’Afrique

Publié le 2018-05-15 | Le Nouvelliste

Culture -

Je te dis ce soir ce qui me traverse

L'esprit depuis des lustres

Je te dis ce qui me transperce

Le cœur depuis des décennies

Mes pensées ne cesseront point

De me tourmenter tant que

Je ne t'écrirai ce poème

Un poème pour toi

Pour te dire ma souffrance

Pour te dire que la porte

Où jadis mes ancêtres sont passés

Est devenue célèbre

Oh Afrique! Mon Afrique!

Elle est devenue célèbre

Pour avoir été témoin de ta rage

De ta douleur de voir tes progénitures

Te tourner le dos contre leur gré

Mon poème pour toi

Décrit mon amertume

Mon chagrin qui se mêle

À un chant mélancolique

Pour te dire la porte

Où sont passés les miens

Celle où tes fils ont été forcés

De prendre pour quitter à jamais

Leur paisible village

Leur beau continent

Est devenue une attraction

Un poème pour toi

Pour te dire que

Tes arrières petits-fils te cherchent

Un poème pour te dire que

Mes ancêtres se retournent dans leurs tombes quand ils voient les siens

Croupissant dans la misère

Sous les regards inquiets du monde

Mon poème pour toi

Pour te confier mon plus grand secret

Mon rêve de voir la terre qui a germé

De vaillants guerriers

Mon désir de te connaître

Toi qui portes encore les empreintes

De tes enfants disparus

Un poème pour toi

Pour te murmurer mon rêve

De courir de dune en dune

De sauter dans les arbres comme la guenon

D'admirer le plus magnifique

Des couchers de soleil

De contempler ton ciel pendant l'été

Et la nuit compter tes étoiles

Un poème pour toi

Pour te confier mon envie

De danser au son de tes tam-tams

D'escalader tes mornes

De me rafraîchir dans tes rivières limpides

De savourer tes succulents mets

De me vêtir de tes plus beaux atours

Mon poème pour toi

Pour te chuchoter ma fièvre de fouler

Le sol de mes aïeux

Mon rêve de voir la hutte

Où mes pères ont dormi

L'endroit où ils ont connu l'amour

Mon poème pour toi

Pour te parler de mon rêve

De te visiter un jour

Par quelle porte passerai-je?

Celle de Gorée n'a pas de retour

Rodmar Mervilus rodmarmervilus@gmail.com Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article