La Hinoto récompense les gagnants de la 6 e édition du concours Ma voiture de rêve

PUBLIÉ 2018-04-13
La Hinoto, compagnie représentante de la marque Toyota en Haïti, a procédé le vendredi 13 avril 2018 à la remise des prix du concours mondial de dessin Ma voiture de rêve. Dans son nouveau showroom sis au #25 de l’autoroute de Delmas, 9 gagnants issus des 3 catégories ont donc été récompensés. Les œuvres de ces 9 enfants seront examinées par le jury international pour s’assurer une place à la grande finale qui se déroulera au Japon.


Parents, élèves, représentants de la Hinoto, d’écoles, de la presse étaient sur place pour l'exposition des différents dessins. La nouvelle salle d’exposition de la Hinoto est effectivement bien aménagée en ce matin d’avril, pour la remise des prix de la 6e édition de Ma voiture de rêve. La fraîcheur du showroom coïncide parfaitement avec le visage de ces enfants -venus soit pour être récompensés ou pour supporter leurs camarades- si innocents et si beaux dans leurs uniformes d’école, pendant que dehors, le soleil brille de mille feux.

Bavards comme eux seuls, mais surtout très excités, les finalistes attendent impatiemment que leur noms soient cités. Ainsi, à tour de rôle, la tête altière et le front haut, filles et garçons défilent devant la salle pour recevoir leurs récompenses –cadeaux et chèques qui varient entre 15 et 50 000 gourdes. D’une voix à peine audible, certains parviennent quand même à expliquer leurs œuvres.

Alors, on découvre que ces enfants ne sont pas si naïfs. Dire qu’ils sont extrêmement créatifs ou intelligents est un euphémisme. « Ma voiture s’appelle Medicar. Elle sillonne le territoire national dans le but de guérir tous les malades », argumente Racheed Sebastian Boulos, 3e gagnant de la catégorie 4 à 7 ans.

« Ma voiture de rêve est la Toyotime. Elle traverse le temps pour régler les problèmes du passé, les conflits antérieurs, cesser l’usage des bombes nucléaires », laisse entendre Chloé Bretoux, 1 ere gagnante de la catégorie des enfants de 8 à 11 ans. Quant à Samuel Guirand qui a raflé aussi le 1er prix de son groupe -12 à 15 ans-, il abonde dans le même sens que Chloé. « Ma voiture de rêve éradiquera la guerre, les conflits des États-Unis et de la Corée du Nord, les armes atomiques, le tarissement de l’eau… », indique-t- il.

Ma voiture de rêve est en effet une compétition permettant aux enfants de matérialiser leur imagination, de visualiser un monde nouveau, de se projeter dans un futur meilleur. Les participants, des enfants et des adolescents, s’appuient généralement sur les problèmes auxquels font face leur pays ou encore le monde. Des thèmes comme les changements climatiques, la pollution, la gestion des déchets y sont traités. Et ce sont leurs propositions qu’ils présentent. Aussi colorées que soient leurs oeuvres, c'est leur contribution. « Ma voiture de rêve ramasse tous les déchets du pays. Elle les transforme en énergie électrique », avance Marc Michel Lumène, 3e de la catégorie de 12 à 15 ans.

Le concours Ma voiture de rêve a été instituée par la compagnie Toyota en 2004. Ainsi, divers pays y prennent part via les représentants de la marque un peu partout à travers le monde. En Haïti, il revient à la Hinoto de choisir les gagnants « régionaux », dans le but de les soumettre au grand jury.

Les dessins choisis participeront à la finale qui se tient chaque année au Japon. Pour cette 6e édition, la Hinoto a fait choix de 9 gagnants à raison de 3 par catégorie. Elle a également décerné 3 mentions spéciales dont : Prix créativité, Prix environnement, Prix Hinoto.

Ces 12 récompensés sont issus de différentes écoles de la zone métropolitaine. Ils ont été sélectionnés parmi une cinquantaine de postulants. Ce sont : Aino Champagne de l’école Les Tainos, voiture transformation des déchets en pollen ; Nathan Sébastien Fontaine des Cours privés Mixte Saint-Léonard, Voiture propreté ; Rasheed Sebastian Boulos Carousel Ecole primaire, Medicar. Ils

sont respectivement 1er, 2e et 3e de la catégorie 4-7 ans. Dans la catégorie 8-11 ans, la première place revient à Chloé Bretoux de l’école Boucledart pour sa voiture ToyoTime. Théophile Paul du Cours privé mixte Saint-Léonard remporte la seconde place. Son dessin est intitulé Protecteur des

oiseaux. Sahrie Emmanuelle Léger des Cours privés Colette Millet arrive en 3e position avec sa voiture Emoji Toyota car.

La dernière catégorie, celle des 12 -15 est dominée par Samuel Guirand de l’institution Saint-Louis de Gonzague, Voiture Mobile de paix, anti-tarissement d’eau et de déboisement, 1e place ; Rhode Aly Benjamin du Collège les oliviers, Voiture The Haitian guardian, 2e place ; Marc Michel Lumène des Cours privés mixte Saint-Léonard, Voiture L’électro mobile, 3e place. Par ailleurs, le Prix environnement est octroyé à Darnley Philex Tham, Cours privé mixte Saint-Léonard, voiture de reboisement. Le Prix créativité à Marcha Lourdjmy Lumène,

également scolarisée au Cours privé mixte Saint-Léonard, voiture Flora mobile.

Quant à Ariane Lorice Raymond, de la Union School, elle décroche le Prix Hinoto grâce au The sparkle of knowledge. Rappelons qu’Ariane a pris part l’année dernière à la grande finale du Japon, et cette année ce sera au tour des 9 gagnants.



Réagir à cet article