Municipalité de Delmas, deux jours de carnaval réussis !

Publié le 2018-02-05 | Le Nouvelliste

Culture -

Le week-end des 3 et 4 février 2018 en Haïti était le dernier avant les jours gras prévus pour les 11,12 et 13 février. Traditionnellement, ce dernier week-end précarnavalesque est connu pour être le temps du carnaval de Jacmel, la ville des masques en papier mâché. Mais, depuis un certain temps, plusieurs villes et communes organisent leur carnaval à cette période. La commune de Delmas n’échappe pas à la pratique.

La route de l’aéroport depuis Trois mains jusqu’à la piste de Delmas 2 a été investie par plusieurs centaines de carnavaliers se défoulant au rythme de la musique, des groupes musicaux du défilé les samedi 3 et dimanche 4 février. « Delma Annavan » était le thème de ce carnaval communautaire.

Samedi, la fête était remarquable avec la Bande à Pipo qui a su offrir aux enfants un espace convoité pendant son parcours. Le défilé des bandes à pied traditionnel reste toujours un spectacle de musique et de danse ambulant. Les groupes Bèl Plezi et Boukman Experyans ont aussi assuré l’animation sur le macadam avec maestria. Les riverains de la commune se sont donnés à cœur joie. Malgré la pluie, Boukman Ekperyans a fait jouir une foule en délire.

Le dimanche 4 février, montés sur des chars sonores, les groupes musicaux Kreyòl la, Kaï, et l’artiste le plus populaire du moment Roody Rood Boy étaient responsables d’assurer l’animation. Le groupe Kaï s’est payé la présence de Mikaben et du très adulé humoriste Atis Panch, une collaboration qui a porté ses fruits. Traduit en vrai phénomène social, Roody Rood Boy a su drainer devant et derrière lui une foule de gens en liesse. Le plus gros succès de ces jours de plaisir.

La présence des bandes à pied, les chars allégoriques, des festivaliers satisfaits ont fait tout le charme de ce carnaval organisé par la mairie ayant à sa tête Wilson Jeudy.

Lancées à 5 h pm, les festivités ont pris fin avant minuit.

Meem Shoomeatove Vincent Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article