Jovenel Moïse visite le SEEUR avant de lancer la caravane dans l'Ouest

Publié le 2018-01-12 | Le Nouvelliste

National -

Le président de la République a visité ce vendredi le Service d'entretien d'équipements urbains et ruraux (SEEUR), un service déconcentré du MTPTC, peu avant le lancement de la caravane du changement dans le département de l’Ouest, au cours de laquelle Jovenel Moïse compte doter chaque direction départementale de 10 camions.

Accompagné du ministre des Travaux publics, Transports et Communication et du directeur de ce service, le locataire du palais national promet de corriger les erreurs et innover en ce qui a trait au fonctionnement du pacte d’équipements du SEEUR.

Au cours de sa visite, Jovenel Moïse a dit remarquer un grand cimetière des camions en panne au niveau du garage du Service d'entretien d'équipements urbains et ruraux.

Le chef de l’État veut apporter une correction pour sauver 9 millions de dollars dépensés dans ces matériels et remet en service ses camions pour la caravane qui débutera le 7 février dans le département de l'Ouest.

Jovenel Moïse regrette que certains matériels soient en panne pour des causes mineures depuis tantôt deux ans. Il déplore par ailleurs que 30 chauffeurs reçoivent le chèque de l'État alors que les camions sont en panne depuis tantôt deux ans.

« On retrouve même des équipements qui restent immobiles à cause de leurs clés qui sont introuvables comme si ces véhicules ont été fabriqués sur la planète Mars », dénonce le président, qui a fait remarquer que chacun de ces camions coûte 300 000 dollars au Trésor public.

Avant la caravane, Jovenel Moïse, d’un ton ferme, exige qu'une flotte de véhicules du SEEUR soit sur le parcours pour, entre autres, assainir la zone métropolitaine, curer toutes les rivières et réhabiliter les routes endommagées.

Le président s’engage à construire la route reliant Thomazeau/Cornillon et celle reliant Fonds-Parisien et Fonds-Verettes. « Des responsabilités devraient être prises pour entretenir les équipements et les réparer », soutient le président, qui lance la reconstruction d'Haïti, en ce jour commémoratif du 12 janvier 2010.

Ses derniers articles

Réagir à cet article