Zen Ayiti : le rendez-vous du bien être et de la spiritualité

PUBLIÉ 2018-01-15
La principale fonction de la nourriture est de produire l'énergie dont le corps a besoin pour supporter nos activités quotidiennes et contribuer ainsi à notre survie. Imaginez pouvoir faire ce même exercice pour votre être spirituel. Possible-utopique? Eh bien! c’est l’exact package du lancement des activités de Zen Ayiti qui se déroule les 20 et 21 janvier 2018 dans les locaux de l’hôtel El Rancho à Pétion-Ville.


Le projet Zen Ayiti veut oeuvrer à la promotion d’une vie harmonieuse et l'éveil d’un mouvement spirituel et conscient en Haïti. Le projet, sur pied depuis de septembre 2017, vise donc à promouvoir le bien-être : être bien dans sa tête, dans son corps, dans son esprit d'après Vélina Élysée Charlier, qui est l’une des initiatrices, aux côtés de Kathryne Linge et Laetitia Théard.

Le lancement des activités de cette jeune entreprise se fera lors de la rencontre du bien-être et de la spiritualité, les samedi 20 et dimanche 21 janvier prochains. Au programme, des expositions : de produits bio, de bracelets, de produits de soins pour la peau, de cristaux et objets spirituels; des conférences; un coin-restaurant avec de la nourriture saine; une salle de soins destinée au massage, guérison par les énergies, chakra, acuponcture.

Créée dans le but de générer une plateforme à partir de laquelle le public pourra apprendre, partager et grandir tel que le veut leur devise, l’équipe de Zen Ayiti souhaite participer au réveil des intéressés. «Pour qu’ils apprennent à vivre mieux, s'éveiller spirituellement et être conscients de qui ils sont.», continue Madame Charlier. Tout cela se fera à travers des activités qui seront programmées chaque deux mois; des conférences sur différentes thématiques comme la santé ou encore la spiritualité. Car l'idée est aussi de créer une communauté et de continuer à mettre en place des activités, selon Vélina Charlier.

Pour ce lancement, l’équipe de Zen Ayiti souhaite attirer le grand public, particulièrement ceux qui sont intéressés à vivre différemment, à prendre soin d’eux différemment, des gens éveillés ou encore des curieux. Un espace sera aménagé comme un lounge où les participants pourront échanger. Cet aspect est très important pour nous, souligne Laetitia Théard qui ajoute plus loin qu’il y a là une communauté à rassembler : « En mettant les mécanismes de l'activité en place, on s’est rendu compte que cette communauté existe, mais elle n'est ni regroupée ni identifiée et donc non présentée au grand public. Notre travail, c’est de corriger ce fait [...] d'identifier cette communauté, l'encadrer ainsi que de la guider vers l'avant pour partager son savoir-faire avec le grand public.»

Zen Ayiti se veut aussi un espace où les énergies positives et les bonnes et belles choses qui se font en Haïti sont projetées au-devant de la scène. Il est tant d'arrêter d’exceller dans la pollution, le négatif et la misère ici en Haïti, d'après Laeticia; il faut mettre en avant les bonnes choses et ce qui se fait de bien sur ce coin de terre.

Indiquons que l'entrée au lancement de Zen Ayiti est fixée à 300 gourdes pour les adultes, 200 gourdes pour les étudiants. Elle est gratuite pour les enfants. Cependant, seulement trois activités y seront librement accesibles : le yoga avec Ama Makeda,comment cuisiner léger avec chef Sébastien et une présentation avec des psychologues sur la gestion des émotions.



Réagir à cet article