Un nouveau festival de cinéma en Haïti

Publié le 2018-01-09 | Le Nouvelliste

Culture -

Du 10 au 14 janvier 2018, la ville de Jacmel accueillera la première édition des Rencontres cinématographiques Lumières du Sud, un nouveau festival de films en Haïti proposé par le Collectif 2004 Images-Haïti et ses partenaires.

Comme un clin d'oeil aux frères Lumière (Auguste et Louis) qui un jour de 1895 organisaient les premières projections publiques de films sur grand écran, les Rencontres cinématographiques Lumières du Sud souhaite impulser une nouvelle dynamique au cinéma haïtien. Tout compte fait, c'est désormais le nouveau rendez-vous annuel autour du cinéma en Haïti.

« Cette manifestation culturelle est une occasion pour nous de remettre les projecteurs sur le cinéma en Haïti », souffle Getty Félin, réalisatrice de Ayiti mon amour (nominé aux Oscars 2017) et directrice artistique de cette manifestation. « Ces dernières années, plusieurs films ont été produits en Haïti ou par des Haïtiens. Mais comme ce secteur reste très peu organisé, il n'a pas suivi l'émergence d'une industrie du cinéma. Avec ces rencontres, nous voulons redonner au public haïtien et jacmélien en particulier, l'envie de voir de bons films. Nous voulons mettre en contact des réalisateurs haïtiens et étrangers, créer des réseaux d'échanges, des parrainages, et au bout de tout cela contribuer à l’émergence d'une industrie de cinéma dans le pays. »

« De toute façon, nous avons un problème d'image du pays », poursuit la réalisatrice les yeux brillants. « Il nous faut questionner la façon dont Haïti est racontée dans le monde. Il faut repenser notre place dans le monde et produire des images sur Haïti qui nous ressemblent. Il faut que la nouvelle génération de cinéastes puisse rencontrer d'autres réalisateurs avec des vécus, des expériences qui nous ressemblent. »

« Je crois que le mois de janvier, devenu depuis le tremblement de terre mois de recueillement, se prête bien à cette réflexion sur nous-mêmes et sur la reconstruction à faire », conclut Getty Félin qui enchaîne les réunions.

Pour cette première édition des Rencontres, une programmation riche sera proposée au public. Plusieurs films seront visionnés pour la toute première fois en Haïti. Ce sera le cas d'Ayiti mon amour de Getty Félin, Douvan jou ka leve de Gessica Généus, Jasmine et Toussaint de la réalisatrice Claudia Sainte-Luce avec la participation de Jimmy Jean-Louis...

La ville de Jacmel, première ville électrifiée du pays qui se veut aujourd'hui ville culturelle, aura gros à faire pour accueillir ces festivités. Elle garde encore les séquelles du séisme de janvier 2010 et souffre du manque d'électricité depuis 2004, déplorent les habitants. Si elle y arrive, ce sera un magnifique bouquet au public.

Dumas Maçon Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article