Cinquième édition de la Ghetto Biennale 2017 : Une cartographie de Port-au-Prince

Publié le 2017-12-06 | Le Nouvelliste

Culture -

La cinquième édition de la Ghetto Biennale 2017 se réalise à Port-au-Prince, du 11 au 17 décembre, à travers une série de représentations, de projections et d'ateliers. Plus de 80 artistes venant de la Caraïbe vont participer à cette édition dont la dernière exposition visuelle se tiendra pendant les trois derniers jours de la programmation.

Ghetto Biennale est un festival artistique interculturel qui se tient dans deux quartiers informels adjacents à Port-au-Prince, la capitale d'Haïti, en l'occurence Lakou Cheri et Ghetto Leanne. Le festival est hébergé par le collectif d'artistes Atis Rezistans et a lieu tous les deux ans depuis décembre 2009. Un congrès de la Ghetto Biennale est prévu le 17 décembre et fait suite au programme de projections du 11 au 17, et de la partie des arts visuels du 15 au 17.

Les organisateurs de la cinquième édition Ghetto Biennale reconnaissent que Port-au-Prince est une ville polyphonique qui possède une riche histoire de production culturelle. Au cours de cette édition, l'on retrouve des projets dessinant la cartographie des multiples centres de production culturelles de la capitale d'Haïti. Cette édition baptisée «une cartographie de Port-au-Prince» incitera un observateur à voir dans la ville un prisme au travers duquel s'exprime le croisement chaotique de l'histoire, la politique, la religion, la magie, l'architecture, l'art et la littérature. La particularité de la cinquième édition de Ghetto Biennale permettra au spectateur de réfléchir sur le passé et de spéculer sur le futur de cette ville hors du commun, mélangeant richesse et pauvreté, chaos et attraction.

Ghetto Biennale tente de transformer momentanément les espaces, les dialogues et les relations non navigables et inutilisables en plateformes transculturelles et créatives. La Biennale du ghetto a réalisé un « espace chaotique, amorphe, désinstitutionnalisé » pour la production artistique qui tente d'offrir une plateforme créative, dynamique, aux artistes de grandes classes socioéconomiques.

La cinquième édition de Ghetto Biennale 2017 est organisée par Cat Barich, André Eugène, Leah Gordon, Evel Romain et Liz Woodroffe.

Réagir à cet article