« Prémices de Shekinah » a fêté ses 19 ans

Pour son dix-neuvième anniversaire, la chorale Prémices de Shekinah s’est offert un gala. Au menu, les prestations de Prospère Marcellus, Angel’s Voice, Tami et Nicky Christ. Coup d’œil sur la soirée.

Publié le 2017-11-14 | Le Nouvelliste

Ticket Mag -

« Prémices de Shekinah » ouvre sa soirée en présentant plusieurs morceaux de son répertoire. Le public reste froid en attendant plus. Les morceaux se suivent, l’assistance ne réagit presque pas. Maya, une jeune fille de douze (12) ans, monte sur scène ensuite. Le talent est présent, mais il lui manque la maturité musicale permettant de gérer les grandes scènes et les notes trop aiguës.

Angel’s Voice investit la scène et le public reste toujours aussi calme, froid, presque insensible, jusqu’à ce que les Cemé arrivent. Tami et Nicky, charismatiques tous les deux, avec leur duo fonctionnant à merveille, font enfin bouger l’assistance et lui arrachent des applaudissements. Trois morceaux, de belles animations, les Cemé s’en tirent avec maestria.

« Prémices de Shekinah » reviendra pour offrir une deuxième performance qui sera beaucoup plus appréciée que la première. Le maestro fera même participer certaines personnes de la salle, comme les chanteuses Taliana Lindor et Rosena Josselin.

Prospère Marcellus a été le dernier à gravir le podium. Tandis qu’il ouvre sa prestation, les gens commencent à faire honneur au buffet. Ceux qui étaient encore assis ont pu apprécier les premiers morceaux de Prospère jusqu’à ce que l’assistance entière se soit servie et que le chanteur comprenne qu’il fallait en faire autant. Le buffet fut donc la dernière touche de la soirée, puisque tout de suite après les gens ont commencé à partir. D’instinct, on sent qu’ils avaient espéré beaucoup plus.

Pour ses 19 ans, Prémices de Shekinah a visé grand. Toutefois, les attentes n’ont pas été totalement comblées.

Réagir à cet article