Jovenel Moïse en tournée dans le Nord

Publié le 2017-11-13 | Le Nouvelliste

National -

En tournée, le week-end écoulé dans le Nord du pays, le président de la République, Jovenel Moïse, a, une nouvelle fois, renouvelé sa volonté de remobiliser les Forces armées d’Haïti, le 18 novembre prochain, jour traditionnellement consacré à la bataille de Vertières et aux Forces armées d’Haïti.

Faisant allusion à la démobilisation, en 1994, des FAD'H par l’ancien président Jean-Bertrand Aristide, le président de la République, qui s’adressait à la foule massée devant le port du Cap-Haitien déclare regretter que les « Fòs fè nwa » ont démantelé la plus grande institution du pays.

Lors de ma campagne, je vous avais promis de retourner avec les FAD'H, je tiendrai parole et dès le 17 novembre, je prendrai un arrêté présidentiel remobilisant, officiellement, cette armée qui a combattu les « Blancs » pour notre indépendance, a indiqué le chef de l’État sous les hourras de la foule.

Quelques heures avant ce rassemblement public, le chef de l’État, accompagné du ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales, le Dr Max Roudolph Saint-Albin, s’est réuni, durant de longues heures, avec des élus locaux, et des représentants de la société civile capoise dans le cadre de l’arrivée prochaine de la caravane du changement dans le département du Nord.

Une note de la présidence indique que le président, à travers ces échanges, voulait s’assurer que toutes les forces vives du département sont associées à cette vaste stratégie de développement qui ambitionne de mettre l’appareil d’État au bénéfice des différentes populations ciblées.

« Après avoir étendu ses tentacules dans les départements de l’Artibonite, du Sud, de la Grand’Anse et des Nippes, la Caravane du changement va déposer ses valises dans le Nord afin d’aborder entre autres les problèmes d’infrastructure et d’assainissement auxquels fait face cette région stratégique », souligne la note.

« Le président Jovenel Moïse n’entend prendre aucun répit dans le cadre de sa volonté de mettre le pays en chantier et, en ce sens, souhaite mobiliser toutes les ressources disponibles pour permettre à Haïti de prendre définitivement la voie du développement durable au bénéfice du peuple haïtien », conclut cette note de la présidence.

Gérard Maxineau gedemax@yahoo.fr Twitter : @gedemax Auteur

Réagir à cet article