Litterature/ Conférences-débats/Vente-signature/ JEFE/FOLONHA

Fête du livre à Lizon, une journée réussie

En Haïti, les églises n’arrivent pas encore à se distinguer en offrant à leurs fidèles la possibilité de sortir de la routine et d'agrandir leurs horizons. Par contre, l’association Jeunesse flambeau de l’espoir (JEFE) de l’église évangélique chrétienne de Lizon a voulu sortir du lot en organisant le 1er novembre 2017 la première édition d’une journée du livre sur le thème «L’être humain et livre, une communion sans fin ».

Publié le 2017-11-10 | Le Nouvelliste

Culture -

Cette grande journée d’activités intellectuelles tenue dans les locaux de l’église évangélique chrétienne de Lizon (Bon-Repos, Plaine du Cul-de-Sac), qui a réuni plus d'une centaine de lecteurs, d’amateurs du livre et d'intellectuels, visait à promouvoir la lecture dans le quartier de Lizon (Bon-Repos), particulièrement chez les jeunes, en leur facilitant l’accès à des livres à des prix réduits.

Organisée avec l’appui de la Fondation Lorquet pour une nouvelle Haïti (FOLONHA), cette belle initiative des jeunes de JEFE a permis au public de lier connaissance avec des écrivains haïtiens de renom. On peut citer le député Jerry Tardieu, le Dr Hérold Toussaint, l'universitaire Joël Lorquet, l'écrivain-comédienne Martine Fidèle et le révérend pasteur Harry Martinez. Ils étaient au rendez-vous et ont prodigué des conseils aux participants, ils ont du même coup félicité les organisateurs d’avoir pris une telle initiative positive dans cette communauté, consacrée à la promotion de l’objet-livre.

Les deux intervenants du premier panel composé du professeur Hérold Toussaint et de l’écrivaine Martine Fidèle ont charmé le public. Auteure de «L’homme au sexe de fer», «Double corps», et «Amalgame de mon silence», la romancière Martine Fidèle n’a pas manqué de partager ses expériences avec le public tout en les invitant à créer un lien étroit avec le livre. Quant au professeur Hérold Toussaint, il n'a pas tari d’éloges à l'endroit des organisateurs qui ont voulu créer un contact direct entre les intervenants et les résidents de la Plaine du Cul-de-Sac à travers le livre.

Tout de suite après, c’était le tour du député Jerry Tardieu et de l’écrivain Joël Lorquet d’intervenir pour parler des rapports existant entre l’être humain et le livre. Auteur de «Investir et s’investir en Haïti, un acte de foi», Jerry Tardieu s’est dit fier de prendre part à une telle initiative organisée par une église évangélique. Il en profité pour annoncer l’inauguration de l’une des plus grandes bibliothèques modernes de Pétion-Ville et offrir son soutien à toute initiative de cette église.

Pour sa part, Joël Lorquet qui avait mis en signature «Transformer Haïti», « Christianisme et Culture, point de vue d’un réaliste haïtien», et « Radio Lumière, 35 ans au service des Haïtiens», croit que cette initiative est à féliciter et espère que d’autres institutions religieuses emboîteront aussi le pas. Et il allait y avoir enfin un dernier intervenant, le révérend pasteur Harry Martinez, qui a présenté la «Bible», le livre des livres, pour permettre au public de comprendre cette œuvre sacrée.

Pour Johanne Louis, présidente de Jeunesse flambeau de l’espoir (JEFE) de l’église évangélique chrétienne de Lizon (Bon-Repos), cette activité a été une occasion de partager leurs expériences avec les jeunes mais aussi de les encourager à expérimenter des loisirs sains, constructifs et enrichissants intellectuellement et éviter ainsi la débauche et les activités de déviance. Ce ne sont pas les membres de la Fondation Lorquet pour une nouvelle Haïti (FOLONHA) qui diront le contraire. Amos Cincir et Jeeph Sergilles, respectivement président et vice-président de la FOLONHA, ont confié que cette initiative positive, une grande première dans cette communauté, a attiré de nombreux visiteurs et les moments partagés entre les auteurs et le public ont permis de renforcer des liens, de faire découvrir ou redécouvrir l’importance de l’objet-livre

Cette journée du livre a écrit une nouvelle page dans le livre d'or de cette église évangélique. Une journée en famille, qui a permis d'échanger avec des auteurs et intervenants, mais également d'écouter des histoires lues sur tous les tons et pour tous les âges. Une mention toute particulière pour les organisateurs qui ont donné de leur temps et de leur énergie pour la réussite de cette manifestation culturelle.

Réagir à cet article