Incendie à Dodof Hardware : le service pompier manque encore au rendez-vous

Publié le 2017-10-11 | Le Nouvelliste

National -

Un incendie dont l’origine reste inconnue a dévasté, dans la soirée du lundi, la quincaillerie Dodof Hardware située à l’avenue Panaméricaine (Pétion-Ville). Le rez-de-chaussée du bâtiment est totalement détruit par le feu. Les marchandises sont parties en fumée. À l’étage, les murs sont calcinés.

Comme à chaque fois, le service pompier a manqué au rendez-vous. Certains habitants de Pétion-Ville ont fait part de leurs vives préoccupations, car cela devient une habitude pour eux de constater des colonnes de fumée noire disparaissant dans le ciel.

Un employé qui travaille dans l’entreprise depuis tantôt 29 ans explique que n’était la présence de 4 camions d’eau, le feu aurait attaqué d’autres édifices dans la zone.

Le sexagénaire confie que les flammes ont eu le temps de dévorer les marchandises du rez-de-chaussée avant que des sapeurs-pompiers n'interviennent pour limiter les dégâts.

Il regrette le fait que Pétion-Ville, qui n’a plus le service pompier, doit attendre plus d’une demi-heure avant que des sapeurs pompiers puissent secourir la population. « Ils sont venus de Carrefour et, avant d’arriver, ils ont été pris dans des embouteillages monstres. »

Après l’incendie du marché Salomon, faisant plusieurs brûlés graves le 25 août dernier, où le service pompier a manqué au rendez-vous, c’est maintenant l’entreprise Dodof Hardware qui paie les frais de la passivité de ce dernier. L’inefficacité de ce service continue d’inquiéter la population dans ce pays où le feu a l’habitude de se déclarer soudainement sans savoir son origine.

Réagir à cet article