Jean Mary Simon, la voix de Mizik Magik

UNE Animateur de radio très présent dans le HMI, Jean Mary Simon s’est taillé une place dans l’univers médiatique en Haïti. Voilà maintenant plus de dix ans que sa voix occupe les ondes. Depuis mai 2017, il a rejoint l’équipe de Magik 9. De l’émission « Gonaïves FM en couleurs » à « Mizik Magik », Jean Mary Simon dit JMS a fait un long chemin sur la bande FM.

Publié le 2017-10-11 | Le Nouvelliste

Ticket Mag -

Fidèle à ses auditeurs, l’animateur ne se lasse pas de rapporter les derniers potins du monde musical haïtien. Du lundi au samedi, de 10 h a.m. à midi, Jean Mary Simon est au rendez-vous sur le 100.9 FM pour la promotion de la musique haïtienne. Seul au studio certes, mais il est secondé d’un réseau de correspondants à l’étranger et dans les villes de province qui le tient informé. Grâce à ce réseau, JMS parvient à tenir en haleine le public sur l’actualité du monde musical. « Mizik Magik est également une émission où l’on reçoit une kyrielle d’artistes pour analyses et commentaires », a rapporté JMS qui assure qu’à Mizik Magik, il n y a point de monotonie. « C’est une émission très vivante. À chaque jour un nouveau thème, des rubriques différentes et une nouvelle ambiance à l’antenne », atteste l’animateur de Mizik Magik.

L’aventure de Jean Mary Simon avec le micro ne date pas d’hier. Alors qu’il n’a que 17 ans, il fait ses premiers pas aux côtés de Frantz Joseph, à l’émission « Gonaïves FM en couleurs » sur Gonaïves FM. Grand fan de ce programme radiodiffusé, JMS y fait une demande de stage pendant les vacances d’été. Il est accepté et au bout d’une semaine, JMS passe de stagiaire à co animateur. Très vite, Jean Mary s’éprend de la radio et abandonne ses rêves de médecine pour embrasser une carrière d’animateur. Ainsi, s’est-il introduit dans la nouvelle génération des animateurs musicaux.

Jean Mary Simon, qui a vu le jour dans la cité de l’indépendance un 21 mai, dit avoir été un enfant très calme. Toutefois, au secondaire, il était un élève assez turbulent. Ce qui l’a souvent fait changer d’école. Il a fréquenté plus de quatre institutions scolaires de sa ville natale. Benjamin de la famille, JMS a un frère et une sœur. Il a grandi aux Gonaïves jusqu’à la fin de ses études classiques, avant de mettre le cap sur la capitale pour ses études universitaires.

Brûlant de passion, il quitte la cité de l’indépendance en 2007 après le bac 2 et rentre à Port-au-Prince où il intègre la Faculté des sciences humaines pour entamer des études en communication sociale, sous les conseils de son tuteur Frantz Joseph. Six mois plus tard, JMS se retrouve à l’antenne de la Radio nouvelle génération à Port-au-Prince où il anime ‘‘Melting Pot’’, encore une émission de variétés musicales. Quelque temps après, on retrouvera l’ancien étudiant de la Fasch sur Horizon 2000, à l’émission « Horizon Retour », et ensuite à « BS compas show ». « C’est à partir de là que j’ai commencé avec la promotion du compas direct », raconte l’ancien protégé de BS qui explique que si aux Gonaïves, c’est sa rencontre avec Frantz Joseph qui a nourri sa passion pour la radio, à Port-au-Prince, c’est grâce à Bernier Sylvain, connu sous le nom de BS, qu’il s’orientera vers le compas.

En dépit du fait que le micro soit une passion pour lui, l’ancien présentateur de Mat Mag sur la Télévision nationale d’Haïti ne compte pas y demeurer éternellement. « J’arrêterai un jour afin de me consacrer à d’autres ambitions », a confié le Gonaïvien qui prend encore plaisir à mettre l’ambiance sur le 100.9 à travers son show Mizik Magik.

Réagir à cet article