Wilde Donald Guerrier en bref

PUBLIÉ 2017-10-06
Premier Haïtien né en Haïti à avoir joué la Champions League, Wilde Donald Guerrier sera l’une des plus grandes vedettes de la sélection nationale haïtienne contre le Japon, le 10 octobre, au Nissan Stadium de Yokohama. Qui est-il exactement?


Né à la « Cité de la Paix », surnom donné à la ville de Port-à-Piment (ville où se trouve l’une des plus grandes grottes de la Caraïbe : Grotte Marie-Jeanne), le 31 mars 1989, Wilde Donald Guerrier commence le football dans les rues avant d’intégrer le Violette Athletic Club. À 19 ans, il réussit le plus beau but de l’année dans le championnat haïtien en 2008 contre le Racing des Gonaïves, se rappelle-t-il, au stade Sylvio Cator. Après le séïsme du 12 janvier 2010, Wilde Donald Guerrier rejoint la formation cayenne de l’América des Cayes, une année après que son club a intégré l’élite. Aux Cayes, il aura une liaison avec Rose Fatima Germain, la sœur de l’un des attaquants de son équipe, Kenz Germain. De sa liaison avec Rose Fatima est né un garçon qui porte le nom de Ronald, en hommage à son idole Cristiano Ronaldo. Rose Fatima Germain, qui est aussi une attaquante en volley-ball, laisse tomber momentanément le sport et ses études classiques pour jouer son rôle de maman, avant de les reprendre après le départ de son séducteur pour la Pologne.

Quant à Wilde Donald Guerrier, ayant intégré la sélection nationale haïtienne de football, il inscrit, en 2013, le but contre l’Espagne en match amical disputé au Sunlife en Floride, mais laissera à Olrich Saurel et surtout à Péguero Jean-Philippe le soin de marquer les deux buts des Grenadiers contre l’Italie au Brésil. Rarement absent en sélection nationale depuis, Wilde Donald Guerrier qui a porté les couleurs du Wisla Cracovie avant d’émigrer en Turquie, joue actuellement, au FC Qarabag, en Azerbaïdjan.



Réagir à cet article