Chef Edson Edmond, toujours partant pour Goût et Saveurs Lakay

Goût et Saveurs Lakay Toujours à l’affut de nouveautés, l’équipe de Ticket s’est donnée pour mission de rencontrer les différents chefs qui participeront à la 7e édition de Goût et Saveurs Lakay, ce grand rendez-vous annuel de la gastronomie. Aujourd’hui, c’est au tour du chef Edson Edmond, chef exécutif du restaurant Le Michel au Best Western, de présenter « sa li gen nan djakout li ».

Publié le 2017-09-14 | Le Nouvelliste

Ticket Mag -

De son surnom chef Pala, Edson Edmond a à son actif 16 années d’expérience dans le domaine culinaire. Il façonne une cuisine riche en saveurs. Doté d’une curiosité insatiable et d’un sens aigu pour décrypter son époque, chef Pala mélange sans préjugés la cuisine haïtienne à celle des autres cultures pour en tirer un produit exotique.

Établi en Haïti depuis quatre ans, il est le chef exécutif du restaurant Le Michel au Best Western, avec lequel il participe à Goût et Saveurs Lakay. « Nous savons tous que c’est le plus grand festival gastronomique de l’année, donc, nous nous préparons continuellement, en vue d’apporter un menu varié et riche au public », lance-t-il.

Sans se vanter de détenir la science infuse en matière de cuisson, le cuistot pratique une cuisine inventive qui lui permet d’aller plus loin dans sa conception du domaine et de s’ouvrir l’esprit. « Notre menu est un peu comme une fusion. Nous proposons beaucoup plus de plats authentiques haïtiens comme le cabri, « poulè djondjon », mais nous y ajoutons une touche internationale », confie-t-il.

Excité à l’approche de Goût et Saveurs Lakay, il se fait mystérieux quant à la révélation des mets qui feront la joie des papilles à cette grande foire. « On ne peut dire tout ce qu’il y aura, on laisse le soin aux gens de le découvrir pendant la semaine des restaurants, du 18 au 23 septembre. Néanmoins, on peut leur promettre une « goat cury ». Mais, il faut vraiment y être ! », dit-il.

Le chef n’a pas manqué d’encourager les jeunes amateurs de cuisine à se lancer dans l’aventure. « Le champ culinaire s’élargit de plus en plus, et, dans deux ou trois ans, la demande en matière de chef va doubler. Il y a vraiment des ouvertures intéressantes dans l’art culinaire. Kounye a se pa fè manje sèlman. L’esthétique compte beaucoup».

L’alternance guide ce qu’il recherche : créer un instant de blandice, passer de la contemplation à la dégustation, puis à ce moment de plaisir et de gourmandise. Si vous avez envie de faire l’expérience, chef Edson vous attend au Village gourmand le 15 septembre, mais également à la semaine des restaurants(18 au 23 septembre) où il soumettra un menu special, à Le Michel au Best Western Premier. Bliye rejim, Goût et Saveurs Lakay li pral ye !

Réagir à cet article