La présidence salue le vote de la loi de finances au Parlement

Publié le 2017-09-11 | Le Nouvelliste

National -

Après des palabres, des tergiversations de tous bords, le projet de budget 2017-2018 a été finalement adopté par les sénateurs de la République et les députés du peuple. Du côté de la présidence, c’est plutôt une bonne nouvelle. « C’est la première loi de finances qui respecte le délai constitutionnel », se réjouit Tamara Orion, porte-parole de la présidence, saluant cette action des parlementaires, lors d’une conférence de presse présentée au Palais national, le lundi 11 septembre 2017.

A partir de ce budget qui doit être promulgué par l’exécutif, le gouvernement haïtien va engager un ensemble de grands chantiers sur le territoire national, annonce Tamaria Orion. Et pour contrecarrer les manipulateurs, les détracteurs, les mauvaises langues qui tentent de soulever la population contre le budget, la porte-parole, tentant de calmer les nerfs, évoque plutôt les opportunités de cette loi de finances. Elle souligne, comme innovation, l’exonération (réduction des taxes) sur le matériel se rapportant à l’énergie solaire à importer dans le pays. Pas moins de douze mille salles de classe seront construites, des routes également. Des arbres seront plantés pour protéger particulièrement les bassins versants afin de faire face aux inondations. Pour y parvenir, les citoyens doivent accepter de payer leurs taxes, soutient la porte-parole de la présidence, rassurant la population de la volonté de l’exécutif d’exécuter des dépenses allant seulement dans l’intérêt du pays.

Pour favoriser une meilleure connaissance du budget 2017-2018 au sein de la société, l’exécutif compte multiplier ses interventions dans les médias, car pour le moins qu’on puisse dire, ledit budget n’est pas bien vu, annonce Martine Denis Chandler, elle aussi, porte-parole de la présidence, ayant participé à la conférence de presse. « Nous allons montrer à la population en quoi ledit budget peut contribuer à répondre aux priorités du gouvernement » articulées en des actions positives à moyen et à long terme visant l’amélioration des conditions de vie, martèle la porte-parole, qui note une « incompréhension » du budget au sein de la société.

Cette conférence de presse a été également l’occasion pour le service communication de la présidence de souligner les différentes actions menées durant la courte période de passage de l’ouragan Irma sur Haïti.

Réagir à cet article