ENVIRONNEMENT / PÉTITION

Le GAFE dit non au styrofoam en Haïti

Publié le 2017-09-12 | Le Nouvelliste

National -

Le flux de produits en polyéthylène en circulation sur le territoire inquiète les responsables du Groupe d’action francophone pour l’environnement (GAFE). Face à la dégradation continue de notre environnement, ils ont lancé le 25 août une pétition pour exhorter l’État haïtien à mettre en application l’arrêté ministériel du 10 juillet 2013.

« Les signataires de la présente pétition demandent au gouvernement haïtien de faire appliquer l'arrêté ministériel du 10 juillet 2013 qui interdit de produire, d'importer, de commercialiser et d'utiliser, sous quelque forme que ce soit : des sacs en polyéthylène et objets en polystyrène expansés à usage alimentaire unique, tels que plateaux, barquettes, bouteilles, sachets, gobelets et assiettes. »

À cette date, 1 044 personnes ont déjà apposé leurs signatures en dessous de ladite pétition dont l’objectif est de recueillir 5 000 signatures avant de l’acheminer aux autorités concernées.

La dégradation environnementale est une menace pour tous les Haïtiens, a soutenu David Tilus, responsable du GAFE Haïti. Il regrette le fait que l’État n’a pas pris ses responsabilités à ce niveau. « C’est un arrêté pour la galerie et qui reste dans les tiroirs. C’est inadmissible que les autorités concernées se reposent sur leurs lauriers, laissant un petit groupe continuer d’importer ces produits en styrofoam », déplore David Tilus. Il a confié que cette initiative vise à motiver l’État haïtien à mettre en application l’arrêté ministériel du 10 juillet 2013.

« En Haïti, on retrouve ces produits en styrofoam partout, dans les agences de coopération, dans les ONG, dans les ministères, dans les restaurants, dans les commerces de rues, dans la rue, dans les arbres, dans les ravines, dans les canaux d'irrigation, dans les palétuviers, dans la mer, dans les poissons », a poursuivi la pétition. Ces produits non dégradables représentent un cancer, une bombe à retardement pour l’environnement », fait savoir le GAFE à travers la pétition.

À l’instar de cette pétition, le GAFE entend réaliser une série d’ateliers dans les 10 départements du pays sur la question du changement climatique avec les acteurs concernés. Les 17 et 22 septembre en cours, ils débuteront dans le département de l’Ouest. Le GAFE compte organiser un village Alternatiba à Cité Soleil.

La pétition est disponible sur le lien:https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_gouvernement_haitien_Pour_linterdiction_des_ustensiles_en_styrofoam_en_Haiti/?cRURjlb&utm_source=sharetools&utm_medium=copy&utm_campaign=petition-434087-Le_gouvernement_haitien_Pour_linterdiction_des_ustensiles_en_styrofoam_en_Haiti&utm_term=RURjlb%2Bfr

Réagir à cet article