Deux tests matchs pour Haïti en Asie

Après l'échec de la Gold Cup 2017 face au Nicaragua, c'est en Asie que la sélection haïtienne de football fera son retour sur le terrain. L'équipe nipponne mise à part, les Grenadiers doivent en principe affronter la Chine, le 6 octobre, avant de se mesurer éventuellement au Brésil en novembre au stade Sylvio Cator.

Publié le 2017-09-11 | Le Nouvelliste

Sport -

"Selon les résultats des rencontres des éliminatoires de la Coupe du monde de la FIFA, Russie 2018, il existe une autre possibilité de match aussi pour le 6 octobre", avait déclaré dans les colonnes du Nouvelliste le président de la FHF. Selon une source digne de foi et proche de la FHF, l'adversaire en question n'est autre que l'équipe de la République populaire de Chine, éliminée dans la course à la qualification de la Coupe du monde de la FIFA, Russie 2018.

Dans l'attente de la confirmation de cette rencontre par les autorités de la Fédération, les deux équipes nationales, qui s'étaient déjà affrontées à deux reprises, ont la possibilité de disputer un troisième match amical. Pour l'heure, on ignore l'endroit où se déroulera cette rencontre, programmée le 6 octobre en terre asiatique.

À titre de rappel, la Chine n'a jamais battu Haïti. Au Lockhart Stadium à Fort Lauderdale (Floride) aux USA, le 31 août 2003, les Grenadiers, avec des buts de Jean Michel Alexandre Boucicaut (13' et 45') et Péguero Jean Philippe (51' et 75'), avaient battu l'équipe de Chine (4-3) au terme d'un match plaisant et riche en rebondissements. Plus près de nous, le 27 mars 2015 au Stade Helong (Changsha), les deux protagonistes s'étaient neutralisés (2-2). Pour l'occasion, Jeff Louis et Wilde Donald Guerrier avaient inscrit les buts des Grenadiers.

Il est à signaler que l'équipe haïtienne, avant de revenir au bercail, doit affronter, au Nissan Stadium (Tokyo), le 10 octobre, son homologue du Japon, déjà qualifié pour disputer la phase finale de la Coupe du monde de la FIFA, Russie 2018.

Réagir à cet article