Carlo Desinor dans la peau de Toto

Plaisantin et taquin depuis son jeune âge, Carlo Désinor Jr adopte le fameux Toto, jeune garçon rusé et espiègle. Carlo propose donc une nouvelle facette de Toto en plein dans notre réalité. Sans vouloir remplacer nos héros culturels « Bouki et Malice », l’humoriste a voulu offrir aux enfants un Toto avec une âme d’enfant, comme celui qu’il a connu autrefois.

Publié le 2017-09-11 | Le Nouvelliste

Ticket Mag -

Toto le farceur est connu de tous. Petit garçon espiègle comme lui seul, il a été l’antistress de plusieurs générations. Chez nous, Théodore Beaubrun, connu sous le nom de Languichatte, est l’un des premiers à illustrer le personnage de Toto dans notre réalité, et depuis, on voit un peu partout des blagues mettant en scène un Toto dénué d’innocence, bien différent de celui qu’on a connu. Face à toute cette vulgarité qu’on s’est mis à assigner au personnage de Toto, Carlo Désinor Jr a voulu sauver l’image de ce jeune garçon malicieux en le présentant à travers des ouvrages.

Carlo Désinor, grand fan de Toto dans sa jeunesse, amateur de plaisanteries et de bonnes blagues, a voulu sauver la peau du jeune Toto. « Je voulais présenter un Toto avec un nouveau visage, sous un nouveau jour », confie l’auteur qui a donné vie à un autre Toto. Un jeune écolier de 10 ans, taquin et intelligent, ayant plus d'une farce à son arc. D’abord sur les réseaux sociaux, Carlito publie régulièrement des brins de plaisanteries à partir de 2010, question de redonner le moral après le choc causé par le tremblement de terre du 12 janvier. S’inspirant de son vécu, et des insolites de son entourage, il met en scène toute une série d’histoires drôles dont le personnage central est Toto. Mais ce n’est qu’en 2016 que le père de Toto se lance vraiment à l’aventure. À la 22e édition de Livres en folie, Carlo publie son premier ouvrage « Les aventures de Toto », le premier recueil d’un auteur haïtien à mettre un visage sur le nom du petit farceur Toto. Un livre aussi bien accueilli par les enfants que par les parents. L’année suivante, en 2017, il renouvelle l’aventure à la 23e édition de Livres en folie avec un nouveau tome, « Toto l’antistress », lui aussi très apprécié par les lecteurs.

À la fois joyeux et moqueur, le père de Toto est de ces personnes gais comme les lurons, toujours radieux, avec la conversation tachée d’humour. Drôle et sympathique, à Carlo, aucun sourire ne peut échapper. Ses blagues à portée de main, il ne manquera pas de vous arracher un rire. « Je suis porteur de bonne humeur, où que je sois, le stress n’a pas sa place. J’ai toujours une petite blague pour mettre l’ambiance », a avoué l’auteur de Toto l’antistress qui croit avoir en lui un peu de Toto.

Écolier modèle, l’ancien élève des Frères de l’instruction chrétienne savait bien dissimuler son côté taquin. La grande partie de son temps libre, il la passait à taquiner les autres et à plaisanter. « À l’école ou à la maison, je cassais le froid avec ma pointe d’humour », a pris le soin de noter Carlo dont le projet est de publier une grande collection de livres jeunesse avec Toto, pareille aux histoires de Martine ou les aventures de Tintin. Son feu père, le journaliste Carlo Désinor, dont il porte le nom, était son plus grand fan. « Mon papa adorait écouter mes histoires. C’est en partie en sa mémoire que je me suis mis à écrire et à publier », confie l’humoriste dont le fils aîné s’est déjà mis à l’humour.

Outre l’écriture des histoires de Toto à laquelle il s’attelle, le gestionnaire de profession travaille dans les produits pétroliers depuis une dizaine d’années. Également amateur de tennis et d'altérophilie, il va au gym 6 jours sur sept et joue au tennis dès qu’il en trouve l’occasion. Ce qui lui vaut d’ailleurs une belle carrure. À côté de tout ça, le natif de Balance adore aussi les voitures de course et rêve d’avoir une Lamborghini. Sans oublier la musique, petit joyau sans lequel il dit ne pas imaginer sa vie.

Aimant la franchise, Carlo ne supporte pas les gens faux. « J’aime les gens francs, positifs, car ils aident à avancer. Avec les hypocrites, on ne peut pas faire un long chemin », lâche le fan du Barca pour se justifier.

Aussi, en dépit de toutes ses activités, le papa taquin trouve du temps pour s’amuser avec ses deux enfants. Son fils Carlo Jean-Paul et sa fille Anaëlle, ses deux grands amour. Quand on ne s’amuse pas à échanger des petites blagues, on sort en famille, et on va en excursion, martèle-t-il.

En attendant « Toto à Vertières », son prochain ouvrage qui sortira en juin 2018, Carlo promet les accessoires « Toto ». Prochainement, le visage de Toto sera un peu partout dans le monde des enfants. Parmi les produits Toto, on retrouvera des tasses, des cahiers, des crayons et des stylos. Les livres Toto ainsi que les accessoires seront disponible avant la fin de l’année 2017, dans les supermarchés et les librairies, selon les promesses de Carlo Désinor.

Réagir à cet article