Guy Régis Junior : l’honneur d’être auteur associé

Comme un prophète honoré hors de sa patrie, Guy Régis Junior, homme de théâtre devant l’Éternel, est invité au printemps 2018 en tant qu’auteur associé à La Compagnie d’Entraînement, une formation de comédiens implantée depuis 1995 au Théâtre des Ateliers d'Aix-en-Provence. Le comédien-dramaturge sera au cœur de trois jours de rencontres avec des comédiens qui auront travaillé à une création théâtrale basée sur son œuvre.

Publié le 2017-09-08 | Le Nouvelliste

Culture -

Péguy F. C. Pierre

« C’est pour moi un vrai plaisir de me retrouver là-bas en mars prochain. Ce n’est pas la première fois que je suis auteur associé, mais je suis le premier Haïtien à l’être au Théâtre des Ateliers d’Aix-en-Provence qui a déjà reçu des hommes de théâtre de grand calibre. Cela représente beaucoup pour moi, mais c’est quelque chose d'énorme pour tout dramaturge » explique Guy Régis contacté par téléphone.

En tant qu’auteur associé de La Compagnie d’Entraînement, le dramaturge haïtien est convié à rencontrer les dix élèves comédiens, 5 hommes et 5 femmes, dans un court séminaire de trois jours, dont les dates en mars 2018 ne sont pas encore déterminées.

Le soir de son arrivée, les élèves apprentis-comédiens présenteront publiquement sur le plateau des travaux de recherche sur les textes de Guy, sous leur entière responsabilité, en explorant différents partis pris pour mettre en valeur des aspects de son œuvre. L'idée est que l’auteur assiste à cette présentation. Puis en fin de soirée, un moment d’échange et de questions est prévu avec le public venu le rencontrer. Le séminaire ne commence que le lendemain. Guy Régis aura alors toute la liberté d’aménager et de définir l’espace de travail de cette rencontre pour permettre aux élèves-comédiens d’appréhender au mieux son écriture théâtrale et son œuvre. Ce n’est qu’à l’issue de ce séminaire que les élèves choisiront l’un des textes pour leur création.

« Ce qui est surtout intéressant, c’est le temps que les étudiants passent à travailler sur l’œuvre de l’auteur désigné, comment ils s’en imprègnent, avance Guy. On peut bien passer sa vie à écrire des pièces qui vont même jusqu’à être publiés mais ne sont jamais étudiées ou jouées. Des recherches peuvent ne jamais être effectuées sur ton travail qui, dans un certain sens, en affecte la légitimité. Je ne suis pas du tout dérangé par le fait que l’on va triturer mes textes, les décortiquer, au contraire. Je suis excité de voir ce que cela va donner », conclut le metteur en scène dont le travail, comme celui de bien d’autres, a plus de reconnaissance ailleurs qu’en Haïti.

Le metteur en scène-dramaturge prépare actuellement la représentation de sa dernière création Reconstruction. Prévue en octobre prochain, deux filages ont déjà été joués en août devant un public restreint.

Cette formation est très singulière et intensive. Elle comprend de nombreux cours pratiques ainsi que des séminaires de courte durée avec des intervenants artistiques extérieurs (auteurs, metteurs en scène, comédiens, pédagogues du théâtre) et des rendez-vous réguliers et gratuits avec le public sous forme de présentations de travaux de fin de séminaire. Elle permet à dix élèves apprentis-comédiens de s'insérer dans le milieu artistique professionnel grâce à un travail d'un an de création, d'essais et de recherches en relation avec un auteur de théâtre associé et le public d’une structure implantée. Elle est gratuite et disponible toute l’année au cœur du théâtre. Elle propose aux élèves-comédiens en résidence de travailler pendant une saison ensemble, avec le fonctionnement d’une compagnie théâtrale du mois d’octobre au mois de juillet. Les auditions pour la session avec le dramaturge haïtien auront lieu le 2 octobre 2017 comme annonce sur le site de Théâtre des Ateliers d'Aix-en-Provence.

Alain Simon, comédien, metteur en scène, pédagogue et directeur artistique du Théâtre des Ateliers d'Aix-en-Provence, a une idée précise du bien-fondé de cette pratique de La Compagnie d’Entraînement : « On apprend d'abord en faisant, en se trompant, en hésitant avec les autres. Différents intervenants plongent aussi les élèves dans leurs univers artistiques et les amènent à développer leur aptitude, à servir le parti pris d'un créateur sans perdre le lien avec leur parcours singulier. C'est important que les élèves soient à la fois sous influence et en même temps maturent leurs propres points de vue sur le théâtre, car il ne s'agit pas seulement de former des comédiens adaptables mais surtout de favoriser l'émergence d'acteurs auteurs de leur travail. Il s’agit d’apprendre par la pratique, d’apprendre en se confrontant aux autres, en coopérant avec eux, d’apprendre à avoir une vision personnelle tout en étant disponible à l'influence, de pratiquer l'utopie et de l’insérer dans le réel de son métier, d’être à l'écoute de sa sensibilité. »

Le fondement de «La Compagnie d’Entraînement», c’est que les élèves travaillent toute l'année sur les textes qui constituent l’œuvre de l’auteur associé. En juin à la fin de leur formation, les élèves jouent l’un des textes qu’ils choisissent, sous la direction artistique d'Alain Simon, directeur du Théâtre des Ateliers d’Aix-en-Provence .

Le Théâtre des Ateliers est situé dans le centre-ville d’Aix-en-Provence. C'est un lieu de création avec une âme particulière. La vocation du Théâtre des Ateliers est d’une part la création théâtrale et d’autre part la formation de comédiens en compagnie «La Compagnie d’Entraînement».

Réagir à cet article