« Dènye Wòn », le nouveau clip de Rutshelle

Publié le 2017-07-12 | Le Nouvelliste

Ticket Mag -

Les histoires d’amour passionnées, elle en fait sa tasse de thé. Depuis son illustre mésaventure amoureuse au parfum doux et amer, Rutshelle incarne le triomphe de la résilience dans le HMI. Son clip « Dènye Wòn », annoncé pour le début de la soirée du lundi 10 juillet 2017, est finalement sorti peu avant 11 h p.m. et nous fait vivre les derniers instants d’un flirt entre l’artiste et son bien-aimé. « Se dènye fwa kò m kontre kò w. Se dènye bo k pou banm remò. Se dènye fwa m ap jwe ak kò w… » sont les paroles imagées de ce texte musical de Pascal Jean Winer. Cette chanson, qui s’annonce déjà comme l’un des titres remarquables de son nouvel album baptisé « Rebelle », a le goût d’une idylle que la chanteuse semble avoir vécue. Sacrément avertie, Rutshelle badine quand même avec l’amour sous les caméras d’Abdias Laguerre dans ce message d’adieu qu’elle adresse timbré de lexiques créoles. Quant à la vidéo, il n’y a pas grand-chose à redire. Sable fin, puis décor vintage par moments, petits épisodes romantiques avec un zeste de sensualité, look à la Marilyn Monroe pour l’artiste aux formes généreuses comme on les aime chez nous et un acteur qui ne devrait pas laisser les dames indifférentes… Autant la vidéo est modeste, autant elle est plaisante et se rapproche du single. Sauf qu’on s’attendait à un script beaucoup plus riche où le réalisateur nous ferait vivre les moments forts que le couple a partagés jusqu’au point de rupture. Mais cela n’enlève pas grand-chose à l’appréciation du clip. Avec un léger sanglot dans la voix et un ton réfléchi, on retrouve une Rutshelle pratiquement dans ses beaux jours. Sur de belles notes de Fabrice Rouzier, la jeune star qui visiblement a pris du poids a aussi gagné en professionnalisme. « Dènye Wòn » est une preuve à conviction que Rutshelle Guillaume, souriante, spontanée et sympa, vous donne rendez-vous au sommet.

Réagir à cet article