Kabic fest, le nouveau-né des rendez-vous d’été

Du 14 au 16 juillet, le Sud-Est, notamment les villes de Cayes-Jacmel et de Jacmel vibreront au rythme du Kabic fest. Une expérience nouvelle, originale, festive qui alliera la musique la plus organique, selon le vœu des organisateurs, et un tas d’autres activités pour proposer autre chose aux bons vivants, de l’aveu de Mikaben, la matière grise de l’initiative. Le chanteur Kevin Lyttle, la voix du tube Turn me on, fera office d’invité de marque de la première édition de ce rendez-vous naissant qui coïncide avec la fête patronale de Cayes-Jacmel. Une conférence de presse relative à l'activité a été organisée ce 13 juillet au Ministère de la culture.

Publié le 2017-07-13 | Le Nouvelliste

Ticket Mag -

Du surf, du spa, du massage, du yoga, des excursions, en addition à 3 jours dédiés à un line-up bien calibré sur fond d'une mer d'un bleu turquoise, un menu à faire saliver quiconque cherche à innover cet été en matière de choix de divertissement. C’est Mikaben qui a eu l’idée. « J’adore Kabic. J’y passe les vacances très souvent. Un jour, tandis que je m’y prélassais avec des potes, est survenue une question : « pourquoi ne pas organiser dans ce cadre quelque chose à l’année ? » , confie-t-il. Entre lui et le Sud-Est, c’est l’amour fou. « Peut-être parce que c’est un coin du pays dont le pittoresque, le charme artistique sont sans égal ? », se questionne le chanteur. Les maîtres des lieux ont approuvé l’idée. Ensuite, on est passé à l’élaboration d’un menu très riche. L’instigateur se refuse à l’idée de festival pour désigner l’activité. « C’est une expérience sans précédent et pensée pour le bonheur de ceux que ça intéresse », pense la voix du tube « Ayiti Se ». Le 14, c’est en plein Jacmel que tout démarre. Les artistes et groupes : Rutshelle, J.Perry, Enposib, Kaï signeront leurs albums respectifs dont tous sont frais émoulus au centre de Convention de la ville au cours de la journée avant le bal au Congo night-club. Le lendemain, les fêtards mettront le cap sur Cayes-Jacmel pour une journée sur le site du Kabic riche en activités. Selon ses affinités, on pourra faire du yoga, participer à des compétitions de surf avec Surf Haïti, profiter de massage et de spa et surtout participer à des excursions dans des sites dont Bassin Bleu et le chemin du café. Le plat de résistance de cette première journée est donc l’ambiance sur le stage où des artistes et groupes dont Ayiiti, Bélo, Kdilak, K-zino, Chalè, Rutshelle, Maestro, Kreyòl la, Kaï, Boukman, J. Perry, Mikaben, Djakout # 1, Hotmen, 45 soldiers, Tou neuf, Lekòl la, Lakou mizik et Kevin Lyttle, l’invité de marque se succèderont. L’artiste caribéen, de l’aveu de Mikaben, est enthousiaste à l’idée de prendre part au Kabic fest. Le troisième jour, on reprendra avec l’ensemble des activités proposées la veille, sauf que, côté musical, on proposera à la place des artistes et groupes une belle palette de DJ: Bullet, Steezy, Ted Bounce, Gardy Girault et Cédric Roy. À la question : Pourquoi ces artistes et DJ et pas d’autres ? Le chanteur explique que l’idée c’est de proposer un contenu organique, côté son. Il nous fait donc remarquer que le rap est plutôt absent du line-up dans cette optique-là. Le 16 juillet, qui est la solennité de Vierge Miracles, fête patronale de Cayes-Jacmel, coïncide avec le dernier de ces 3 jours de plaisir. Par conséquent, en plus des activités prévues dans le cadre du Kabic fest, les visiteurs peuvent se prêter à celles qui sont organisées traditionnellement dans la ville et autour annuellement à pareille époque. Pour Kabic fest qui prend son baptême de feu, plusieurs mairies et la délégation du Sud-Est sont mobilisées. 65 policiers seront présents sur le site pour assurer la sécurité. Des maîtres-nageurs, le Semanah également apporteront leur quote-part à la réussite de l’activité. Plusieurs hôtels et beds and breakfast des environs s’associent au Kabic pour accueillir les festivaliers. À tous ceux que cela tente, Mikaben, le penseur de ce nouveau rendez-vous d’été, suggère de venir nombreux faire l’expérience les 14, 15 et 16 juillet. « Vous ne pouvez pas imaginer tout ce qu’on a concocté pour vous », conclut l’homme qui parle du Kabic fest avec les yeux grand ouverts.

Réagir à cet article