AGRICULTURE/ FORMATION

Douze étudiants haïtiens en route pour des études aux États-Unis d'Amérique

12 étudiants haïtiens quittent le pays ce samedi 20 mai 2017 pour se perfectionner en anglais en vue de leur admission aux programmes d'études de l’Université de Floride/UF, l’Université de l’Illinois et l’Université de l’État de Louisiane/LSU, qui démarrent en août prochain. Ces douze Haïtiens rejoindront les deux étudiants haïtiens qui ont entamé leur programme à UF depuis janvier 2017. Les six autres boursiers quitteront le pays en automne prochain. Ils seront au total 20 jeunes Haïtiens à bénéficier de cette formation.

Publié le 2017-05-19 | Le Nouvelliste

Economie -

Cette formation qui s’inscrit dans le cadre du projet « Appui à la recherche et au développement agricole (AREA)», initiative du programme «Feed the Future», vise à augmenter le nombre de chercheurs et de vulgarisateurs agricoles en Haïti. À travers ce projet, le gouvernement américain s’engage à subventionner la formation au niveau de maîtrise de 20 étudiants haïtiens à l’Université de Floride/UF, l’Université de l’Illinois et l’Université de l’État de Louisiane/LSU, selon un document acheminé au journal. La phytopathologie et la gestion des ravageurs des cultures stratégiques pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Haïti comme le riz et le sorgho, la gestion de l’eau, la gestion de la fertilité des sols, les technologies postrécoltes des principales cultures vivrières et maraîchères et les techniques de production adaptées au changement climatique afin d’optimiser la productivité des cultures, sont, entre autres, les thématiques de recherche qui seront traitées avec les étudiants haïtiens. L’un des boursiers travaillera sous la supervision de deux chercheurs du Centre de recherche et d’éducation en agriculture tropicale de Homestead en Floride, pour s’attaquer aux défis majeurs (particulièrement les maladies et nématodes) à relever par les producteurs de banane dans les régions de Cabaret, Arcahaie et Montrouis. Ces chercheurs étaient récemment en Haïti pour un état des lieux et ils ont rencontré le vice-doyen à la recherche de la FAMV, Ophny Nicolas Carvil, ainsi que le directeur de l’Unité de production végétale du Ministère de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural (MARNDR), Philippe Emmanuel Patrice Charles, pour discuter, entre autres, de leur implication dans ce programme de recherche. Ces étudiants boursiers, au cours de l’exécution de leur programme de recherche, travailleront avec des institutions des secteurs public et privé en Haïti pour promouvoir la modernisation de l'agriculture et fournir aux agriculteurs des informations et des conseils axés sur la recherche afin d'améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Un chercheur haïtien fera partie du comité de thèse de chaque boursier et supervisera leurs travaux de recherche dans le pays. Selon le Dr Lemâne Delva, directeur de recherche du projet AREA, à travers les projets de recherche des étudiants, des liens seront établis entre les chercheurs des facultés d’agronomie haïtiennes et ceux des universités partenaires aux États-Unis d’Amérique. Abondant dans le même sens, le Dr Rose Koenig, professeure à l'Université de Floride et directrice par intérim du programme UF-IFAS Global, a souligné qu’à l'Université de Floride, les professeurs sont prêts à encadrer ces talentueux et dévoués étudiants haïtiens et à interagir avec eux. «Leurs recherches apporteront des solutions adaptées à certains défis majeurs de la production agricole et conduira à une amélioration de la sécurité alimentaire et au bien-être des ménages», confirme-t-elle.

Feed the Future est une initiative du gouvernement américain qui lutte contre la faim et l’insécurité alimentaire dans le monde. En mettant l’accent sur les petits agriculteurs, et en particulier les femmes qui jouent un rôle essentiel dans la production alimentaire et la nutrition des familles, Feed the Future renforce le secteur agricole des pays partenaires afin de stimuler le commerce et la croissance économique qui augmentent les revenus et réduisent la faim, la pauvreté et la malnutrition. Pour plus d'informations, visitez www.feedthefuture.gov.

Réagir à cet article