Les remous de l'actualité des jeudi 18 et vendredi 19 mai 2017

Publié le 2017-05-17 | Le Nouvelliste

National -

Intempéries : Appel à la prudence Dans une note rendue publique, le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales (MICT) appelle la population à la prudence, face aux intempéries prévues dans les dix départements géographiques du pays, du lundi 15 au jeudi 18 mai 2017. Dans les communes d’Aquin, les Cayes, les inondations ont paralysé les activités le mercredi 17 mai. À Roche-à-Bateau, la communication routière est bloquée en raison des rivières en crue. Dans le département du Nord-Ouest, à Port-de-Paix, plusieurs zones sont inondées. On peut citer Palan, Cassave, Lacourbe. À Fort –Liberté, dans le Nord-Est, la pluie ne cesse pas de tomber depuis mardi. Le chef de l'État inaugure un centre de dialyse à l'hôpital de l'OFATMA Le président de la République, Jovenel Moïse, accompagné du Premier ministre Jack Guy Lafontant, a inauguré, mercredi, un centre de dialyse à l'hôpital de l'Office d'assurance accidents du travail, maladie et maternité (OFATMA) à Cité-Militaire. L'installation de cette structure sanitaire, selon une note de la Présidence, répond à une promesse du chef de l’État de décongestionner le centre de dialyse de l'Hôpital de l'Université d’État d'Haïti (HUEH), qui constitue un véritable soulagement pour les personnes soufrant d'insuffisance rénale. 9e congrès annuel de la pastorale universitaire « Migration des Haïtiens, fuite des valeurs intellectuelles», est le thème du 9e congrès annuel de la pastorale universitaire de l'archidiocèse de port-au-Prince qui se tient les samedi 20 et dimanche 21 mai 2017, au jardin du palais municipal de Delmas. Cette activité, selon le révérend père Frantzy Petit-Homme, accueillera la participation de 2000 universitaires professionnels qui viendront des dix départements d’Haïti. 17 professeurs d’université accompagnés de plusieurs cadres des organisations de la société civile et politique seront présents pour débattre et soumettre une proposition sur le problème migratoire que subit le pays ces dernières années. Fête des Mère: concours de poèmes de la Radio nationale d’Haïti Dans le cadre des activités commémoratives de son 40e anniversaire, la Radio nationale d’Haïti (RNH) organise un concours de poèmes à l’occasion de la fête des Mères. Les poèmes proposés à ce concours doivent mettre en évidence l’importance et l’influence d’une mère au sein d’une famille. La RNH recevra les poèmes des candidats jusqu’au dimanche 21 mai 2017 en son local situé à Delmas 65, à l’impasse Orchidée # 12. Le premier gagnant recevra 50 000 gourdes, le second 30 000 gourdes et le troisième 20 000 gourdes. Déportation : la Fondation « Zanmi Timoun » lance un cri d’alarme Face aux déportations massives et illégales des migrants haïtiens et dominicains d’origine haïtienne en République dominicaine qui s’intensifient considérablement sur les quatre points frontaliers officiels (Ouanaminthe/Dajabon, Malpasse/Jimani, Belladère/Comendador, Anse-à-Pitre/Pedernales) au cours des mois d’avril et de mai 2017, la Fondation « Zanmi Timoun » croit que seule une mobilisation massive et constante peut conscientiser les autorités haïtiennes et freiner les dérives de la République dominicaine. De ce fait, la Fondation « Zanmi Timoun » appelle les citoyens à se mobiliser contre les déportations massives des milliers de familles et des enfants non accompagnés de la République dominicaine vers Haïti et demande aux autorités haïtiennes de prendre des mesures promptes en vue de freiner cette pratique qui met la vie des enfants en péril. Les funérailles du chauffeur du président Jovenel Moïse Les funérailles de Livingston Odny, chauffeur du président Jovenel Moïse, qui se serait suicidé, ont été chantées samedi dernier en l’église Baptiste de Lascahobas. Cette cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités publiques, notamment, la première dame de la République, Martine Moïse. Les résultats de l’enquête sur les circonstances de la mort du défunt, laissant derrière lui un fils de 4 ans, ne sont pas encore révélés. Ben-Manson Toussaint, prix Louis D’Hainaut 2017 de la meilleure thèse en technologie éducative Pour la 4e édition du prix Louis D’Hainaut 2017 de la meilleure thèse en technologie éducative, le lauréat 2017 est l’Haïtien Ben-Manson Toussaint pour sa thèse intitulée : « Apprentissage automatique à partir de traces multisources hétérogènes pour la modélisation de connaissances perceptivo-gestuelles », soutenue le 12 octobre 2015 à l’Université de Grenoble (France). Le 4e prix Louis D’Hainaut de la meilleure thèse en technologie éducative décerné par l'AUF et l'Université de Mons (Belgique) a été remis à Ben-Manson TOUSSAINT (Haïti), le 11 mai 2017, à Marrakech (Maroc), à l'occasion de la 17e Assemblée générale de l’AUF. Ce prix annuel est réservé à un docteur francophone dont la thèse a été soutenue il y a moins de trois ans. Le prix a une vocation internationale et est ouvert à tout chercheur de la francophonie universitaire (hors Europe de l’Ouest et Amérique du Nord) ayant soutenu une thèse de doctorat au sein d’une institution membre du réseau de l’AUF. Mirebalais : Les employés de l’OAVCT protestent Les employés de l’Office d’assurance véhicules contre tiers (OAVCT) de Mirebalais (département du Centre) ont décidé, lundi, de fermer les portes de cette institution. Ils dénoncent certaines pratiques arbitraires du directeur général qui enfreint les règlements et principes internes de cette institution sur les nominations. Les employés soulignent, par le biais d’une note de presse ou une circulaire, vouloir une explication claire et précise du directeur général, qui voulait installer lundi le citoyen Franklin Joseph comme nouveau directeur départemental de l’OAVCT. Les élèves de l’EFACAP de Fond-des-Nègres bloquent la route nationale #2 À Fond-des-Nègres (département des Nippes), les élèves de l’École fondamentale d’application-centre d’appui pédagogique (EFACAP) ont bloqué la route nationale #2, à hauteur de Butète. Ces élèves exigent la présence des professeurs en salle de classe, qui s’absentent depuis environ deux mois. Ils menacent de rallier d’autres élèves des écoles privées et publiques, en vue de tenir cette mobilisation jusqu’au bout. De l’autre côté, Daniel Joseph, un professeur gréviste, explique que cette mobilisation est liée aux grèves des enseignants qui réclament entre 50 et 75 000 gourdes de salaire et de meilleures conditions de travail.

Réagir à cet article