Championnat haïtien de football professionnel 2017 : Série d'ouverture/Journée 13

La renaissance d'Alexandre Bourcicaut

À bientôt 36 ans, Jean-Michel Alexandre Bourcicaut renaît au Racing Club Haïtien. Avec le « vieux lion », il paraît plus expérimenté et produit son meilleur football. On dirait que l'expérience bonifie l'ancien joueur du Violette athlétic club qui, rejeté justement par le club de ses amours, vient faire les beaux jours de l'adversaire de toujours, le Racing club haïtien

Publié le 2017-05-15 | Le Nouvelliste

Sport -

Alexadre Bourcicaut a de nouveau sorti un match sérieux (surtout en première période) dimanche contre la Juventus des Cayes pour conduire le Racing Club Haïtien à sa troisième victoire de la saison (sa deuxième d’affilée). Auteur d’une première période où il transforme chaque ballon touché en caviar, il touche son premier ballon à la quatrième minute et, d’un coup de hanche, il pivote et effectue une ouverture lumineuse pour Fabrice Latortue de qui la frappe somptueuse du droit est détournée en corner par le portier de la Juventus. Sur le corner, Alexandre Bourcicaut centre fort du droit mais son ballon est manqué par Wilguens Saint-Fort. Trois minutes plus tard, il récupère le ballon au niveau de la ligne médiane, effectue une passe brossée dans le dos de la défense pour parvenir à son destinataire Wilguens Saint-Fort pour l’ouverture du score d’une frappe limpide du pied droit. Dix minutes plus tard, Alexandre Bourcicaut effectue une reprise de volée smashée que le portier cayen a eu du mal à capter. Mais Bourcicaut n’arrête pas son récital et adresse un centre parfait pour Fabrice Latortue dont la reprise de tête décroisée ne trouve pas le cadre. Après un incident où des abeilles ayant piqué l’arbitre assistant près du point de corner sud-ouest ayant causé un arrêt de jeu de sept minutes, on a retrouvé un Alexandre moins remuant à la reprise mais est encore assez présent pour effectuer un tir qui filait droit vers le but cayen quant le ballon a été détourné par le bras d’un stoppeur cayen. C’est lui qui transforme le penality et fait le break en faveur du Racing inscrivant au passage son troisième but de la saison si bien qu'il a été à la base du deuxième penality direct en faveur du Racing puisqu’il est celui sur qui la faute a été commise en pleine surface de réparation. Si le jeune Bernadin Almonor a inscrit un but somptueux à l’heure de jeu (62e) (son 6e de la saison) pour diminuer l’écart, le Racing s’impose pour la troisième fois cette saison et se hisse à la dixième place du classement avec 15 pts et un match en moins. A bientôt 36 ans (il les aura le 18 novembre 2017) , Alexandre Bourcicaut qui a longtemps défendu les couleurs du Violette avant de partir monnayer ses talents au Moca FC en République dominicaine, revient dans le championnat haïtien sous un autre jour. Jouant plus simple, cherchant toujours l’ouverture, le vieux briscard joue un football avec moins de déchets qui le rend plus utile au groupe. Il joue maintenant le football qu’il aurait dû jouer depuis longtemps et cela fait mal aux adversaires. Face à Ouanaminthe, on le découvre assoiffé de montrer quelque chose. Contre le Don Bosco, il impose son talent et son expérience inscrivant au passage un doublé. Contre la Juventus des Cayes, il se distingue, se conduit en leader sans revendiquer le titre et le groupe suit. Le Racing prend des points et sort de plus en plus de la zone rouge alors que les fans du « vieux lion » adule désormais l’ancien milieu de terrain de l’adversaire honni, le Violette Athlétic Club. Fait étonnant, c’est dans le club de ses amours que le petit milieu de terrain souhaitait finir sa carrière et l’aider à concrétiser son rêve de fêter son centenaire en premiere division la saison prochaine. Malheureusement, les dirigeants du Violette athlétic club lui ont claqué la porte au nez l’estimant trop vieux. Un refus on ne peut plus profitable au Racing club haïtien.

Réagir à cet article