FMSS/ULUM/ 2e édition

Deux journées scientifiques sur la situation actuelle du système de santé haïtien

La Faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSS) de l’Université Lumière (ULUM) a organisé à Turgeau, les 5 et 6 mai, sa 2e édition de « Journée scientifique » sur le thème «Maladies infectieuses en Haïti, enjeux et perspectives». Plusieurs activités ont marqué ces deux journées, dont des exposés sur des thématiques de préoccupation majeure ainsi que la sensibilisation de l’opinion publique aux maladies infectieuses.

Publié le 2017-05-10 | Le Nouvelliste

National -

Universitaires, écoliers et personnalités de tout acabit ont, entre autres, pris part à ces deux journées scientifiques. Dans la cour de l’université, dans des salles aménagées pour l’occasion ou à l’air libre, des étudiants et étudiantes, particulièrement en blouse blanche, ont accueilli chaleureusement les visiteurs. Expositions, conférences, tables rondes, ateliers et projection de documentaires marquent cette activité initiée pour la première fois par les étudiants de la promotion 2012-2019 baptisée «La Différence». Le Dr Jude Jean-Jacques, l’un des initiateurs de ces deux Journées scientifiques, estime que cet événement est l’occasion pour les étudiants de présenter les travaux de recherche qu’ils ont effectués pendant l’année sur la santé en Haïti, mais aussi de faciliter des réflexions pour faire un état des lieux du système sanitaire haïtien. Selon l’étudiant en 5e année Jeffson Reserve, le thème de cette année a été choisi dans le contexte de la vulnérabilité de la population haïtienne face aux maladies infectieuses. D’après lui, la majorité des Haïtiens de nos jours côtoient au quotidien les facteurs de risque de ces maladies sans même en être conscients. «Nous avons une population qui évolue dans un environnement malsain, favorisant la multiplication de ces facteurs de risques, une population pour la plupart sans éducation et livrée à elle-même. Fort de ce constat, le comité organisateur de la deuxième édition des journées scientifiques a choisi d'aborder cette question de maladies infectieuses dans le but d'informer la population sur les facteurs de risque des maladies infectieuses et l'aider à prendre conscience de sa vulnérabilité. Qui peut éviter d'attraper le choléra, la malaria, le sida ou encore le zika s'il ne connaît pas les facteurs de risque à ces maladies?», se questionne-t-il. Quant à Jeeph Sergilles, étudiant en 3e année, ces journées scientifiques sont très significatives pour nous, les étudiants de la FMSS. «À partir de cette activité, nous voulons montrer au public ce que nous faisons à la faculté. C’est aussi une façon de projeter une nouvelle image de celle-ci », a-t-il affirmé. Pour sa part, Schaïdhen Chéry, étudiant en 5e année, confie que l’initiative répond à la mission de l’université qui est non seulement de former des professionnels compétents, mais aussi de créer de nouveaux savoirs utiles à la société. «C’est-à-dire, nous faisons des recherches pour connaître la réalité du terrain en vue d’amener nos décideurs à prendre en compte la réalité du pays. C’est pourquoi la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l'Université Lumière, vieille de plus de 20 ans, est depuis l'année 2016 entrée dans une nouvelle dynamique, celle de la réalisation de journées scientifiques», a-t-il expliqué tout en exprimant sa satisfaction de voir tant de jeunes participer à cette activité qui vise la valorisation de la recherche, une des principales missions de l'université. Ces deux journées de réflexions ont été marquée par 9 panels sur les maladies infectieuses les plus courantes en Haïti traitant chacun de 4 sujets, ajoutez à cela la salle d'anatomie avec exposition des différents organes du corps humain, la salle de nutrition exposant les différents aliments et leurs rôles dans la défense de l'organisme contre les maladies infectieuses ainsi que des salles de dépistage avec la FOSREF et la salle de consultation avec des médecins anciens de l'Université Lumière, où 500 personnes ont été auscultés en recevant des médicaments gratuits. Entre autres activités, la Journée scientifique a eu le support de plusieurs entreprises locales, dont les laboratoires 4C, Farmatrix, Reinbold Export Import et l’imprimerie Média Texte. De plus, une clinique externe a été mise en place pour prodiguer des soins et offrir des médicaments gratuitement à la population avoisinante.

Réagir à cet article