À la 28e réunion intersessionnelle des chefs d'État et de gouvernement de la Caricom

Publié le 2017-02-16 | Le Nouvelliste

Economie -

Le secrétaire général de la Communauté des Caraïbes (Caricom), l'ambassadeur Irwin LaRocque, a fait savoir ce jeudi que l'organisme régional travaille pour une gestion axée sur les résultats. Un système qui permettra de mesurer les résultats tangibles en ce qui concerne les mécanismes d'intégration régionale. Il a, par ailleurs, souligné l'importance du processus de réforme dans une adresse à l’ouverture de la 28e réunion intersessionnelle de la Caricom, le 16 février 2017, à Georgetown, Guyana. «La réforme est le moteur du changement dans la façon dont nous faisons les affaires et vise à rendre le secrétariat de la Caricom, les institutions régionales et les États membres plus responsables dans la conduite de leurs rôles en tant que partenaires d'exécution du processus d'intégration», a déclaré l’ambassadeur LaRocque. Cette réforme est appliquée pour aider la Caricom à faire progresser la mise en œuvre du Plan stratégique communautaire 2015-2019 grâce à une meilleure focalisation sur les résultats. Ce plan est destiné à assurer que toutes les parties prenantes aient une compréhension approfondie de leurs rôles. Le président de la République, Jovenel Moïse, a quitté le pays le mercredi 15 février 2017, à destination de Georgetown, afin de prendre part à cette 28e réunion intersessionnelle de la Conférence des chefs d'État et de gouvernement de la Caricom, les 16 et 17 février 2017. Cette réunion est une occasion pour le nouveau président de faire le point sur les relations entre la République d'Haïti et les autres États membres, particulièrement Guyana, le pays hôte, dont une audience est prévue avec le président. Le chef de l'État profitera de cette 28e réunion intersessionnelle de la Conférence des chefs d'État et de gouvernement de la Caricom pour raffermir les liens d'Haïti avec ses partenaires de la région. Jusqu'à présent, aucune intervention du président n'a été signalée.

Réagir à cet article