PetroCaribe : l’administration Privert-Jean-Charles engage 33 millions pour finaliser 13 projets

Publié le 2017-01-26 | Le Nouvelliste

National -

L’administration Privert-Jean-Charles, en Conseil des ministres, le 28 septembre 2016, a adopté la résolution # 1 , prévoyant des prélèvements jusqu’à concurrence d’un montant de trente-trois millions deux cent soixante-huit mille sept cent vingt-neuf dollars des Etats-Unis d’Amérique (33, 268, 729 USD) sur le fonds PetroCaribe pour financer treize « projets déjà initiés », a souligné à l’attention du journal Le Nouvelliste le ministre de l’Economie et des Finances, Yves Romain Bastien, jeudi 26 janvier 2017. Le tableau disponible dans le journal officiel Le Moniteur # 179 du lundi 10 octobre 2016 indique qu’il s’agit des projets de réhabilitation de la route Cayes-Jérémie- 033178-001 pour un montant de 5,835, 867 $ ; de la réhabilitation de la route Petite Rivière de Nippes/Petit-Trou de Nippes pour un montant de 5,000,000 de dollars us ; réhabilitation d’urgence de la route Colladère/Cerca-Cavajal pour un montant de 5,375,702 $ ; rénovation urbaine à Chansolme pour un montant de 1,000,000 $, réhabilitation de la route Meyotte/Frères pour 2, 000,000 $. Il y a aussi la réhabilitation de la route Meyotte/Frères pour un montant de 2 000,000 $ ; construction du marché public de Grande Rivière du Nord pour un montant de 800,000 $ ; construction du lycée national François Capois/Chansolme pour un montant de 1 000, 000 $ ; réhabilitation tronçon RN1 : Freycyneau/St-Marc/Bigot (Gonaïves), construction Bigot-Carrefour Joffre, Biennac-Rue Clerveau et RN1-Marchand (4) pour un montant de 1,250,000 $; réhabilitation de la route de Frères pour un montant de 766,722 $ ; aménagement du bord de mer de la ville du Cap-Haïtien pour un montant de 2,619,183, réhabilitation de la Villa d’Accueil pour un montant de 1,080,000, la construction de la route Jacmel/La Vallée pour un montant de 6,000,000 $. La résolution, dans l’un de ses considérants, souligne « la nécessité de poursuivre l’exécution des projets d’infrastructures en cours visant l’amélioration de la circulation des personnes et des biens sur tout le territoire ». La totalité des trente-trois millions n’ont pas été décaissés, a indiqué le ministre des Finances. Par ailleurs, pour des chantiers qui ne sont pas dans cette résolution, comme les chantiers du ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales, le ministère du Commerce et de l’Industrie, des paiements ont été effectués par l’Etat. « Il y a des paiements effectués pour des dettes que nous avions depuis le gouvernement de Martelly », a expliqué le ministre de l’Economie et des Finances. L’Etat devait 6 millions de dollars à l’OECC pour les travaux réalisés pour ces deux chantiers. Il a payé 3,4 millions et les travaux doivent reprendre au cours du mois de février, a poursuivi Yves Romain Bastien. Le journal a appris d’une source proche de l’OECC que les travaux reprendront à la mi-février. « J’attends avec impatience la remobilisation pour la poursuite des travaux dans les chantiers concernés », a confié au journal l’ingénieur Clément Bélizaire, numéro un de l’UCLBP. Il a indiqué que ses services ont recommandé la résiliation des contrats pour la construction du Parlement et de la Villa d’Accueil. Les affectations de cette résolution étaient nécessaires pour préserver les investissements déjà réalisées, a expliqué une source haut placée au palais national.

Réagir à cet article