2017 ka pi bèl si w fè espò

Publié le 2017-01-09 | Le Nouvelliste

Village Santé -

Résolutions, encore… Si tu as passé le cap des 25 ans, ce n’est pas la première fois que tu tentes d’amender l’année écoulée en promettant de faire mieux l’année qui vient. Voyons, où en es-tu pour cette année ? Tu ne sais même pas qu’il y a un machin nommé « exercices pour la santé » Ton cas est plus rare, car avec l’avènement de la télé (même pas Internet), la plupart (ok, tout le monde) est au courant que faire de l’exercice assure une meilleure santé au premier venu (à condition d’avoir un programme correct). Tu sais que faire de l’exercice est bon pour toi, mais tu essaies de trouver une alternative… Tu peux décider : « Je vais négocier avec mon corps et ne pas faire d’efforts physiques ». Bonne chance, parce que les scientifiques sont tous d’accord que sauf en cas de maladie avérée, faire des exercices est plus important que prendre des médicaments par exemple. Ce qui veut dire que s’il y a une et une seule action à choisir pour améliorer sa santé, ce serait de faire de l’exercice (pour ceux qui en font déjà, la seconde est l’équilibre de l’alimentation). Tu as décidé d’en faire… mais tu restes vautré devant la télé dans ton sofa. Ta décision est prise, mais tu n’arrives pas à passer à la prochaine étape : le changement de comportement. De nombreuses personnes restent coincées dans l’étape de la décision sans jamais pouvoir changer de comportement. Conséquence : leur santé continue à se dégrader. Tu as commencé ! Contrairement à ce qu’il paraît, le fait de commencer n’est pas le moment décisif (le moment décisif, c’est après 90 jours, l’habitude est alors dite acquise). Mais on admet que commencer est quand même une étape importante, parce qu’il faut bien passer par l’étape « le premier jour » pour attaquer la suivante ! Les petits malins se demandent quelle est la prochaine étape. Réponse formelle du « Behavior Change » : le 3e jour de pratique du nouveau comportement. En effet, ils sont nombreux ceux qui ne passent pas ce cap. C’est pourquoi il est critique pour un bon diététicien ou un bon instructeur de planifier une rencontre à ce moment-là pour encourager la nouvelle recrue. 3 semaines ont passé… tu y es encore ! Bravo ! Contrairement à 85 % de tes Confères et Consœurs en Résolution, tu t’essouffles encore à la gym, sur la route ou simplement dans l’intimité de ta chambre… après le 21 janvier ! Car, les statistiques ont montré que passé cette date, il y aura eu beaucoup d’Appelés mais peu d’Élus. Mais ceux qui sont restés auront le privilège de viser le cap des 90 jours décisifs. Tu as laissé tomber, mais tu espères y retourner Courage ! Retournes-y ! Car laisser tomber quelques jours pour des raisons comme un décès, un malaise, un voyage est très courant. Revenir à son programme d’exercices l’est moins. Le mieux est de trouver un moyen d’en faire un minimum pour ne pas être en train de recommencer constamment, mais de continuer. Et de ne pas culpabiliser, car il vaut mieux (beaucoup mieux !) recommencer que de laisser tomber complètement. Ah, j’oubliais… ce sont les mêmes stades et le même processus pour l’amélioration de l’alimentation, l’abandon de la cigarette et tout autre comportement, qu’il soit désirable ou non.

Wilhem Trouillot Master of Sports Science Energy Health Club Auteur

Réagir à cet article