La D2 entre les mains de l’ASSE

Le trophée récompensant le lauréat du championnat national de deuxième division, baptisé championnat d’ascension, a été remporté, contre toute attente, par l’AS Sud-Est, le samedi 31 décembre 2016 au parc Levelt (Saint-Marc), en venant à bout, et ce aux tirs au but (4 à 3), de l’expérimenté Éclair AC (Gonaïves). Au terme des 90 minutes, les deux protagonistes, à l’issue d’un match âprement disputé, se sont neutralisés sur le score d’un but partout.

Publié le 2017-01-06 | Le Nouvelliste

Sport -

Atteindre la phase des play-offs du championnat national de deuxième division, c’est-à-dire finir dans le top 4 de son groupe, a surpris plus d’un et constitue d'un effet de miracle pour les observateurs du football qui suivent à distance l’évolution de l’équipe représentative du département du Sud-Est. Toujours est-il que, de façon silencieuse, l’entraîneur de l’ASSE, Andrice Wilner Laurent, a su mettre en place une équipe solide, coriace, imprévisible et capable de damer le pion aux plus fortes et plus expérimentées de cette compétition. Pour ses débuts dans les play-offs, l’ASSE a failli prendre la porte de la sortie face aux Lionceaux (Pernier) en quarts de finale. Neutralisée à l’aller 0 à 0 et battue au retour 0-1, sur le terrain, l'équipe des l’ASSE a du quitter la compétition. Cependant, elle a formulé une réserve technique contre Lionceaux, sanctionnée par la commission de discipline de la FHF. En demi-finale aller, l’ASSE n’a pas pu faire mieux qu’un match nul 0 à 0 contre l’AS Aquin. Au retour, elle s’est hissée en finale de la zone Sud pour avoir inscrit un but en déplacement contre l’AS Aquin : 1 à 1. Timide jusque-là, l’ASSE a pris sa vitesse de croisière, à la surprise quasi générale, face à la pimpante formation de la Police nationale. Si elle n’avait pas marqué lors des deux rencontres allers, cette fois, l’ASSE n’a laissé aucune chance aux policiers, battus 1 à 0. Au match retour, on prend les mêmes et l’on recommence. En effet, l’ASSE s’est à nouveau imposée sur le même score grâce à un but inscrit par l’inévitable James Peter Michel. Ce faisant, l’AS Sud-Est a validé son billet pour évoluer l’an prochain parmi l’élite du football national. Au même titre que l’ASSE (zone Sud), l’équipe de l’Éclair AC (Gonaïves) a presque fait, dans la zone Nord, un parcours similaire. Les deux étant qualifiées pour jouer en D1, il ne leur restait qu'à s’affronter pour le gain du trophée récompensant l’équipe championne de la deuxième division. En effet, le 25e match de la saison pour les deux protagonistes s’est joué le samedi 31 décembre 2016 au parc Levelt (Saint-Marc). La finale se jouant non loin de ses bases, l’équipe de l’Éclair AC a fort logiquement ouvert la marque par son buteur maison Lel Walny Bien-Aimé peu avant la pause. Au retour des vestiaires, James Peter Michel a rétabli l’équilibre pour l’ASSE. Au terme des 90 minutes, le score reste inchangé entre les deux protagonistes. Pour les départager, on a dû recourir à la fatidique séance des tirs au but. Dans ce petit exercice, Pierre Nelson dit Tiga et Alectine Sadrack, le capitaine de l’équipe de la terre salée, ont loupé leur tir. Ainsi, le trophée revient, de façon historique, à l’AS Sud-Est, fondée le 28 février 2015. Il s’agit du premier trophée gagné sur le plan national par une équipe de ce département. De son côté, l’Eclair AC, comme en 2009, s’est contentée du titre de vice-champion national de deuxième division. Pas de jackpot pour la ville des Gonaïves qui espérait voir le sacre du Racing FC (en D1) et de l’Éclair AC (en D2). Reste à savoir combien de temps l’équipe de l’AS Sud-Est, championne nationale de deuxième division, passera en première division.

Réagir à cet article