Manger sain et savoureux pour les fêtes!

Imaginez un mois de janvier où il n’y a pas ces fameux «?dégâts?» de fin d’année à réparer. Pas une livre de plus. Le rêve?! Village Santé a rencontré pour vous la docteure Magalie Romain Martin, nutritionniste. L’idée est de vous proposer aujourd’hui quelques astuces ou principes à appliquer pendant les fêtes afin que vous puissiez attaquer 2017 léger et plein d’énergie.

Publié le 2016-12-19 | Le Nouvelliste

Village Santé -

Si nous disons non ici à la lourdeur et à l’embonpoint qui s’amènent souvent à cette époque de l’année, cela ne signifie pas que nous vous recommandons d’aller passer des fêtes «?rases?». «?Manger sain?» ne veut pas dire «?manger fade?». Ce n’est pas l’excès de gras ou les bouillons cube qui donnent du goût à vos plats, ce sont les épices et herbes aromatiques que vous y mettrez et les ingrédients que vous utiliserez. Et puis, tout est dans les portions. Dans une assiette équilibrée, il y a : 1/4 de protéines, 1/4 de glucides et féculents et 1/2 de légumes. Gardez ceci en tête. Et puis, bien sûr, tout est une question de mesure. Mangez ce qui vous fait plaisir. Sachez quoi choisir et puis apprenez à vous arrêter au bon moment. Gare… - Aux fruits secs. Ils sont dépourvus de leur eau et la quantité de sucre qui s’y trouve est multipliée par deux. - Aux cacahuètes et aux olives. Nous avons tendance à en servir à profusion. Ces amuse-gueules qu’entre deux «?lodyans?» nous consommons sans contrôle contiennent beaucoup de gras. - À la vodka. Transparente et inodore, elle nous donne l’illusion d’être un alcool plus léger. Détrompez-vous, la vodka est bourrée de sucre. De plus, on a tendance à la prendre avec des jus sucrés, ce qui n’arrange pas les choses. Quelques astuces pour les fans d’alcool Attention aux alcools qui contiennent beaucoup de sucre. Étonnamment, le whisky est moins nocif que la vodka (si l’on parle de calories). Il contient zéro hydrate de carbone. Si vous recevez, limitez le choix de boissons alcoolisées. Choisissez d’offrir vin et champagne. De plus, une ou deux fraises au fond d’une coupe, c’est élégant, en plus d’ajouter à votre boisson un arome fruité et (surprise?!) des fibres qui, comme une sorte d’éponge, absorberont l’excès d’alcool. Pour ces raisons, la sangria est une alternative intéressante?! Évitez aussi la bière. Elle contient du gluten, une protéine à laquelle plus d’un serait intolérant et qui serait souvent la cause de ballonnements. La bière n’a pas énormément de calories, mais nous avons tendance à en prendre beaucoup et là, vive les dégâts ! Et puis, tout est dans le verre. Un Perrier citron dans une flûte à champagne peut vous donner plaisir et élégance garantie, sans les calories de l’alcool. Si vous cuisinez … - Ne pas réutiliser l’huile de cuisson des aliments. Chauffée à une certaine température puis refroidie, elle devient toxique. - Limitez la quantité d’huile, par l’utilisation d’ustensiles anti-adhésifs. Contrairement à ce que nous dicte notre culture, il nous faut très peu d’huile pour cuisiner la plupart de nos plats. - Préférez l’huile d’olive si vous en avez la possibilité. Ses innombrables propriétés pour votre santé la mettent bien au-dessus des alternatives que l’on trouve dans le commerce. - Cela ne sert à rien de tout frire. Rôtis, grillés, ébouillantés, à la vapeur, il y a tellement de façons de cuisiner vos légumes, viandes, etc. Ce n’est pas l’huile qui donne du goût à vos plats, mais vos ingrédients de base et les arômes que vous déciderez d’y ajouter. - Attention aux vinaigrettes. Elles contiennent souvent beaucoup de calories. Si vous en achetez, vérifiez attentivement la fiche des nutriments. Vous serez peut-être surpris. Préférez aux vinaigrettes industrielles une faite maison, avec huile d’olive, citron ou vinaigre balsamique, basilic et autres herbes aromatiques. - Si vous cuisinez un jambon au four. Sachez que le sucre roux n’est pas du tout nécessaire à votre recette. Des tranches d’ananas frais ou, si vendus en conserve, dans une sauce allégée, feront tout aussi bien l’affaire. - Agrémentez vos plats de légumes. Ils ajoutent à vos plats la dose de fibres qu’il vous faut tous les jours. Et, bonne nouvelle, les fibres offrent le gros avantage d’absorber une bonne partie du gras contenu dans vos repas. - N’oubliez pas les fruits de mer. Nous sommes sur une île et, curieusement, on n’y pense pas souvent. Naturellement savoureux, il y a tellement de façon de les cuisiner sans graisse ou sucre ajouté. - Éviter les plats en sauce, les fritures. Même le griot peut se faire au four. Un plat de griot (sans peau), arrosé d’échalotes sautées à l’huile d’olive ou d’un bon pikliz n’a rien à envier au griot traditionnel. Quelques principes à adopter - N’allez pas aux soirées avec le ventre vide… Prenez un en-cas à la maison, une pomme, du yaourt, jambon… pour éviter de «?plonger?», affamé, sur le buffet. - Pas de raison de se frustrer. Choisissez les jours où vous ne vous priverez pas de vos plats favoris, une soirée ou deux. Quand vous prenez cette décision à l’avance, vous êtes sûrs de mieux contrôler ce que vous mangerez pendant cette période de fêtes. - Dansez. Cela aide à garder la ligne et en plus, cela décontracte. - Ne culpabilisez pas. Ce n’est pas parce que vous vous êtes laissé aller aujourd’hui que vous avez «?tout balancé?». Le lendemain, reprenez vote vitesse de croisière. Il y a une grosse différence entre faire une exception et «?tout foutre en l’air?». - Garde aux plats trop riches et bourrés d’ingrédients additionnels inutiles. Il y en a beaucoup sur les tables de fêtes. Choisissez des mets simples. Ils cachent moins de secrets. - Et puis, dans tout ce que vous mangez ou buvez, pensez fibres. En ajoutant des légumes ou des fruits à vos repas, vous réduisez d’au moins 25 % les glucides et des lipides contenus dans le plat consommé. - Chez nous, il y a souvent sur les tables de réception plusieurs repas complets au lieu des aliments complémentaires recommandés. Ex. : Riz aux crevettes et aux légumes, Quiche au jambon et épinard, Lasagne au bœuf et à la tomate… Si vous goûtez à un peu de tout, c’est comme prendre plusieurs repas complets dans un seul repas… Faites un choix et tenez-vous-y, sinon vous risquez d’absorber BEAUCOUP de calories. - Rassasiez-vous avec jambon (sans le gras), dinde, fruits de mer, et ajoutez-y les fibres des légumes et des fruits. Vous aurez alors moins de place pour les glucides et lipides contenus dans les desserts, tartes pâtés, etc. - PA PRAN PRESYON ! Si vous êtes à la diète, éloignez les indélicats qui insistent trop pour que vous mangiez ce qui ne vous convient pas. C’est de votre vie et de votre santé À VOUS qu’il s’agit. - Si c’est vous qui recevez et que quelqu’un est au régime, indiquez-lui les plats qui conviennent à sa diète au lieu d’insister. Cela fera de vous un hôte bien plus accueillant.

Réagir à cet article