Elections : fermeture de deux nouveaux centres de vote

A la minute - Deux nouveaux centres de vote, l’un à Merger et l’autre à Mariani, ferment leurs portes suite à des scènes de violence causées par des partisans de candidats. Selon notre collaborateur sur place, des individus ont dressé des barricades enflammées sur la chaussée au niveau de Mariani, bloquant ainsi la route nationale #2, pour manifester leur mécontentement.

Troubles électoraux : Néhémy Joseph s’en prend au PNUD

A la minute - Le conseiller électoral NéhémyJoseph, en déplacement dans le département du Nord-Est pour superviser le déroulement de la journée électorale dans ce département, s’en est pris ouvertement au PNUD, responsable de la gestion du budget pour l’opération électorale. « Je tiens personnellement pour responsable le PNUD. Il n’est pas innocent dans ce qui arrive », a déclaré le conseiller électoral.

Elections: deux morts dans le Nord

A la minute - Deux morts enregistrés, l’un à Plaine du Nord et l’autre à Dondon, un bureau de vote incendié dans un centre de vote à Dondon et trois centres de vote annulés dans la même commune, tel est le bilan des opérations électorales dressé par le conseiller électoral Vijonet Demero, présent dans ce département afin de superviser le déroulement du scrutin.

Elections : perturbations dans le département du Centre

A la minute - Des dérapages ont été à l’ origine de la fermeture de plusieurs centres de vote dans le département du Centre, selon notre correspondant sur place. C’est le cas du centre de vote de Poulie, dans la commune Lascahobas et de celui de Saltadère, dans la commune Cerca-la-Source, où les partisans de PHTK et de Bouclier s’affrontaient. Suite à cette situation, tous les autres partis politiques ont abandonné ce centre de vote sauf les mandataires de PHTK. Des pneus enflammés ont été constatés et des ti...

Elections : une candidate à la députation agressée à Jérémie

A la minute - Midrime Wesh, candidate à députation pour la circonscription de Jérémie sous la bannière de l’Union nationale pour le développement d’Haïti (UNDH), a été agressée physiquement par des partisans d’un candidat rival, Germain Dorsainville, qui lui concourt sous la bannière de PHTK. Une information confirmée par le commissaire du gouvernement de Jérémie Antoine Rosny Saint Louis qui a précisé que la scène d’agression s’est déroulée au centre de vote du lycée des Jeunes filles de Jérémie.

Artibonite, journée électorale mouvementée

A la minute - Le département de l’Artibonite a connu une journée électorale mouvementée. Si tout s’est déroulé dans le plus grand calme aux Gonaïves, tel n’a pas été le cas dans le reste du département. Selon notre correspondant, tous les cinq centres de vote de Desdunes ont été fermés avant l’heure fixée par le CEP. Les partisans du parti PHTK sont accusés de provoquer cette situation après avoir emporté des bulletins dans un bureau de vote. A part cet incident, les informations ont fait état de la fermet...

Elections, moins d'incidents enregistrés dans le Sud

A la minute - Retard dans l’ouverture des centres de vote, dans la livraison des mandats aux partis politiques, sont les principales irrégularités relevées par notre correspondant dans le déroulement dans le département du Sud. Certains électeurs ont eu aussi du mal à trouver leurs noms sur les listes électorales. Aucun cas de fermeture de centre de vote avant l’heure fixée par le CEP n’a été signalé. Il y a eu cependant des arrêts momentanés dans l’opération de vote dans plusieurs endroits. D’abord à St-Loui...

Sud-Est : un mort, des interpellations, des centres de vote saccagés

A la minute - Une personne a été tuée par arme blanche à Marigot, précisément dans le centre de vote de la localité de Macary. Ce qui a conduit à la fermeture prématurée dudit centre de vote. Beaucoup d’autres centres de vote ont étés fermés momentanément. Par ailleurs, le centre de vote de Peredo a été incendié. Un candidat à la députation, Frantz Moïse, et des sympathisants sont accusés d’être l’auteur de l’incident. Le candidat ainsi que cinq de ses partisans ont été interpellés. Jusqu’ à 6 heures, ils...

" Le CEP n’est pas en mesure de parler de taux de participation"

A la minute - Pierre Louis Opont en conférence de presse bilan : le CEP n’est pas en mesure de parler de taux de participation.

"Il n’y a pas eu d’encombrement dans les bureaux de vote à Port-au-Prince"

A la minute - Pierre Louis Opont en conférence de presse bilan : il n’y a pas eu d’encombrement dans les bureaux de vote à Port-au-Prince, c’était différent en province.

4% des centres de vote affectés par des actes de violence

A la minute - Pierre Louis Opont en conférence de presse bilan : 4% des centres de vote affectés par des actes de violence sur l’ensemble du territoire, soit 54 sur un total de 1508.

5% de l’électorat affecté par la fermeture prématurée de bureaux de vote

A la minute - Pierre Louis Opont en conférence de presse bilan : 5% de l’électorat affecté par la fermeture prématurée de bureaux de vote, soit 90 000 électeurs sur un total de 5.8 millions.

Trois départements les plus affectés par les actes de violence

A la minute - Pierre Louis Opont en conférence de presse bilan : les actes de violence se sont surtout enregistrés dans les départements de l’Ouest, de l’Artibonite et du Centre.

Un chef de service accusé d’avoir saboté le processus électoral

A la minute - Pierre Louis Opont en conférence de presse bilan : un chef de service, Joseph Hébert Lucien, est accusé dans le ralentissement de production de mandats pour les mandataires des partis politique. Il est en fuite avec le matériel du CEP notamment des mandats des partis politiques. On ignore ses motivations mais les conséquences sont là. Une plainte formelle a été déposée contre le chef de service qui était chargé de l'impression des mantats.

Opont : « On va prendre nos responsabilités »

A la minute - Pierre Louis Opont en conférence de presse bilan : il y a eu beaucoup d’actes de violences sur l’ensemble du territoire. On va sévir là où l’on doit sévir. On va prendre nos responsabilités. On va sévir contre ceux qui ont fait des bourrages d’urnes, emporté du matériel de l’Etat…